Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
17 novembre 2013 7 17 /11 /novembre /2013 13:28

En 2009, à la sortie d’un CCE, Fabrice Fargeot, délégué syndical central CGT chez Valéo à Issoire avait informé les salariés des énormes pressions tarifaires que les constructeurs automobiles PSA, Renault et Citroën (qui venaient de recevoir des milliard d’aide publiques) faisaient peser sur l’équipementier au risque d’un nouveau plan social.

 

L’entreprise l’avait mis à pied pendant une semaine pour avoir livré ces information « confidentielles » à la presse alors qu’il estimait être dans son droit de syndicaliste « d’informer les salariés sur ce qui se trame dans l’entreprise ». Le juge des Prud’homme avait annulé la sanction et condamné Valéo qui a fait appel. Valéo vient d’être débouté une deuxième fois le 5 novembre et condamné à payer 1000 euros de dommage et intérêts.

 

« C’est une victoire de la liberté d’expression et de la liberté, pour un syndicaliste, d’informer les salariés » a-t-il déclaré. Oui, un droit mais surtout un devoir qu’on ferait bien de rappeler à certains élus pas toujours pressés de nous informer, quand ils ne sont pas pressés de tout nous cacher pour mieux signer le moindre accord pourri.

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blog du npa-63
  • : Campagne du NPA
  • Contact

Recherche