Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
1 avril 2014 2 01 /04 /avril /2014 17:47

COMMUNIQUE DU NPA DU 31 MARS 2014

AVEC VALLS, HOLLANDE NE CHANGERA PAS DE POLITIQUE

Après la claque reçue ce week-end, Hollande a été contraint de remplacer Ayrault par Valls.

 

La chose a le mérite d’être clair. Il n’a pas l’intention de changer de politique. Il va poursuivre sa soumission aux exigences du patronat. La baisse des cotisations patronales, les milliards de cadeaux et le pacte de responsabilité dont se réjouit le MEDEF. En faisant ce choix il ne va faire qu’aggraver la vie de celles et ceux qui supportent les effets de cette politique injuste. Pour elles et eux toujours plus de chômage, d’exclusions, de salaires bloqués, de loyers en hausse et des services publics fracassés.

 

Mais le style va changer. Valls nous annonce en plus la manière forte, autoritaire. Il s’apprête à mettre en place un gouvernement de combat, resserré, pour faire passer leurs mauvais coups.

 

Plus de doute il faut construire l’opposition à ce gouvernement, construire la riposte sociale en commençant par le 12 avril.

Il n’y a que cela qu’ils peuvent entendre !

Partager cet article
Repost0
31 mars 2014 1 31 /03 /mars /2014 09:39

COMMUNIQUE DU COLLECTIF CONTRE L'INCINERATEUR

DU 26 MARS 2014

 

Appel à la Mobilisation Citoyenne

 

Rassemblement devant le Conseil Général du Puy De Dôme,

à Clermont-Fd

Mardi 1er avril 2014

à 14h00

 

Conseil Général: Le Conseil Général doit voter ce jour là le projet du nouveau plan départemental de gestion des déchets.

 

Ce plan aurait pu être révisé dès 2005 pour éviter l'incinérateur refusé par la population. Il aurait pu faire l'objet d'un référendum décisionnel local pour connaître précisément l'avis des citoyens de tout le département.Le plan de 2002 actuellement en cours aurait du être révisé avant 2012 mais les conseillers ont attendu (illégalement) que l'incinérateur soit construit pour ne pas revenir dessus.La majorité de ces élus là ont eu peur de leurs électeurs.

 

Le vote de ce projet est une nouvelle occasion de montrer notre opposition à l'incinération des déchets avant l'enquête publique sur le plan prévue pour juin ou juillet 2014.

 

Ce plan a été élaboré par et pour les intérêt de Vernéa/SUEZ, c'est pour cela que nous devons revendiquer un Vrai plan qui prends en compte les intérêts et la santé des puydomois.

 

Il est nécessaire de leur rappeler leur responsabilité dans l'aggravation de la pollution du département (dioxines et métaux lourds dans les fumées et les mâchefers sous les routes) ainsi que du dérèglement climatique avec les 150000 tonnes de CO2 émis annuellement par l'incinérateur. Cela grâce au doublement de la taxe TEOM qui sort de nos poches au profit d'une filiale d'une multinationale condamnée par le tribunal correctionnel de PAU le 4 juillet 2013 pour pollution ! 70 € en aout 2009, 116€ le 19 décembre 2013 puis une augmentation de 3 € le 19 février 2014 soit 119 € la tonne de déchet entrant à Vernéa pour arriver enfin voir les dernières factures de Vernéa à 135 € et ce n'est qu'un début...

 

Santé: Le dicton : Il n'y a pas de fumée sans feu" s'inverse en "il n'y a pas de feu sans fumées".

 

Après avoir dénoncé un panache de fumée qui ne se disperse pas et s'échappe à l'horizontal, l'industriel rajoute des produits chimiques pour masquer les fumées en journées ce qui n'apporte aucune solution sur les retombées des polluants sur les populations.

 

Envie d'en savoir plus sur la gestion des déchets:

 

Venez nous rejoindre, depuis plus de 15 ans nous vous avons donné des arguments contre l'incinération des déchets, aujourd'hui les preuves sont la!

 

Le 1er avril, chaque année, il se passe quelque chose: la pêche aux mensonges en 2011, une manif en 2013, la balade en 2013 et cette année,le Conseil Général vote le Plan sans avoir pris en compte le prix à payer par les contribuables.

 

La farce continue.

 

Venez nombreux le mardi 1er avril à 14h devant le CG 63.

 

La diffusion de ce message à vos contacts et sans limites...........

 

Merci d'avance et à très bientôt.

 

Le Collectif Contact au 06 77 50 75 02

 

 

Le NPA appelle à ce rassemblement et soutien cette lutte 

 

TOUJOURS ET ENCORE NON A L'INCINERATEUR ! OUI AUX ALTERNATIVES
TOUJOURS ET ENCORE NON A L'INCINERATEUR ! OUI AUX ALTERNATIVES
Partager cet article
Repost0
30 mars 2014 7 30 /03 /mars /2014 23:25

COMMUNIQUE DE PRESSE DU NPA DU 30 mars 2014

RACLEE CONFIRMEE POUR LE GOUVERNEMENT ! TOUS DANS LA RUE LE 12 AVRIL !

Le second tour des élections municipales confirme la défaite du Parti socialiste avec plusieurs villes importantes basculant à droite. Derrière cette défaite, c'est bien la politique en faveur du patronat et des plus riches menée par le gouvernement depuis deux ans qui vent d'être sanctionnée dans les urnes et par une abstention une nouvelle fois historique. Ces élections marquent également une poussée inquiétante du FN qui gagne une dizaine de villes dont Béziers et Fréjus.

 

Le changement de personnel gouvernemental, annoncé pour demain, ne servira en rien car c'est bien de politique qu'il faudrait changer, ce que Hollande et le PS n'envisage évidemment pas. Au lieu des multiples cadeaux en faveur du Medef, tels le Pacte de responsabilité, il faudrait des mesures d'urgence en faveur du plus grand nombre, des classes populaires, contre l'austérité et le chômage, pour répartir les richesses, interdire les licenciements, ou la réduction du temps de travail. 

 

Face à cette situation, le NPA appelle à construire une alternative d’ampleur aux politiques de reculs sociaux et démocratiques que mène aujourd’hui le gouvernement et qui font le lit du FN. Ce combat ne sera gagné que par nos mobilisations. Pour cela, l'opposition de gauche au gouvernement PS-Medef doit avancer, et la gauche sociale et politique doit reprendre la rue.

 

C'est cela que nous porterons, avec d'autres,

dans la manifestation unitaire du 12 avril, "Maintenant ça suffit".

Partager cet article
Repost0
27 mars 2014 4 27 /03 /mars /2014 20:21
MUNICIPALE CLERMONT-FERRAND :  UN DEUXIEME TOUR DE FUSION OU DE COMBUSTION ?

Au lendemain du 1er tour des élections municipales, les socialistes feignent la surprise en découvrant le désaveu massif des électeurs envers leurs listes .

 

A Clermont, comme partout sur le territoire, le rejet de la politique d'austérité et de régression sociale de Hollande s'est traduit par une participation faible (54 % à Clt-Fd), un faible score pour la liste PS-EELV-PC-GU (30, 99%), une droite qui pour le coup s'en sort bien malgré les affaires dans lesquelles elle s'enlise (UMP : 24,93 % et Modem-UDI : 8%) et une extrême droite qui déboule en force dans les quartiers nord (12, 71%).

 

La liste Front de Gauche (sans le PC ni la GU) portée par Alain Laffont fait un score de 11, 49 %, en deçà de son score de 2008 (12,99%) et la liste LO n'atteint pas les 2 %.

 

D'ors et déjà le basculement de plusieurs communes à droite dans l'agglomération rendra la gestion de Clermont-Co très compliquée...et nous en ferons encore les frais !

 

Ce deuxième tour s'annonce incertain pour les socialistes et les messages envoyés par les différents partis sont pour le moins inaudibles : les deux droites n'ont pas trouvé d'accord et l'ex conseiller municipal Guy Ballet (UMP), proche de la liste Modem au 1er tour appelle maintenant à voter pour le FN..

 

Sans surprise pour qui sait lire entre les lignes, le Front de Gauche fusionne avec le PS-EELV, tout en promettant de rester « indépendant »... Comment peut on croire que le PS ait cédé 6 sièges éligibles et accordé la 3ième place sur la liste à Alain Laffont qui est une très bonne place sans contrepartie ? Et ceci pour un résultat plus qu'incertain, car une partie non négligeable de son l’électorat, ne reportera pas sa voix sur cette liste d'union-trahison.

 

Le NPA combat sans relâche toutes les politiques d'austérité tant au niveau nationales que locales qu'elles viennent du PS et de ses alliés ou de l'UMP ainsi que toutes les idées d'extrême droite qui prônent une politique antisociale, raciste, sexiste et homophobe .

 

Le NPA ne donne aucune consigne de vote car aucune des listes présentes au second tour nous représente.

 

Le NPA donne rendez-vous dans la rue, pas dans les urnes !

 

Pour le NPA ,quel que soit les résultats dimanche, le peuple n'y trouvera pas sa place...

Partager cet article
Repost0
27 mars 2014 4 27 /03 /mars /2014 07:50

 

COMMUNIQUE DU NPA DU 26 MARS 2014

 

 

CHOMAGE EN HAUSSE : IL EST TEMPS DE CONTRER CETTE POLITIQUE

Selon les chiffres de Pôle emploi, en février, le nombre de demandeurs d’emplois de catégorie A, c'est-à-dire sans activité, a augmenté de 0,9% par rapport à janvier, soit 31 500 chômeurs de plus en un mois. Cela fait 3 347 700 demandeurs d'emploi de catégorie A, en France métropolitaine. Sur un an, le chômage augmente de 4,7%. En comptant les chômeurs ayant eu une activité réduite ce sont près de 5 millions de personnes sans emploi digne de ce nom. Et, pourtant, le 6 mars, Michel Sapin osait encore affirmer que, contre le chômage, « l'engagement de François Hollande a été respecté ».

 

Malheureusement cela ne fait que confirmer que la politique dictée par le MEDEF et mise en œuvre par le gouvernement ne donne de bons résultats que pour les patrons et les actionnaires. Les 30 milliards de nouveaux cadeaux promis au patronat et les 50 milliards de réduction de la dépense publique ne feront qu’aggraver la situation de millions de salariéEs, de privéEs d’emplois.

 

Comme vient de l’illustrer le premier tour des élections municipales, cette politique fait le lit de la droite et de l’extrême droite. Pour faire barrage à cette régression sociale, il faut que toutes ensemble, les victimes de cette politique reprennent l’offensive. Par toutes les résistances qui existent déjà, en prenant le chemin de la lutte, de la grève, des manifestations de rue.

 

Toutes et tous construisons la marche nationale du 12 avril, à Paris, étape décisive dans la mobilisation contre le gouvernement et son pacte de responsabilité, contre la droite et l’extrême droite.

Partager cet article
Repost0
24 mars 2014 1 24 /03 /mars /2014 13:05
APRÈS LE 18 MARS, LE 12 AVRIL, NON AU PACTE DE RESPONSABILITE

Hollande, Ayrault et tous les ministres le répètent depuis des semaines : le Pacte de responsabilité est au cœur de leur politique, au cœur d’un quinquennat durant lequel un gouvernement qui se dit de gauche applique sans honte les mesures voulues, dictées par le patronat.

 

TOUT POUR LE PATRONAT

 

Le Pacte de responsabilité se résume à deux mesures : 30 milliards de nouveaux cadeaux aux entreprises et 50 milliards de réduction des dépenses publiques.

 

Les 30 milliards de nouvelles réductions des cotisations sociales constituent une offensive sans précédent contre la protection sociale avec la suppression envisagée de la plus grande part du financement de la Sécurité sociale. Le MEDEF, lui, tient ses engagements : aucune contrepartie en matière d’emploi ni en nombre ni en garantie d’embauches en CDI.

 

50 milliards d’économies sur les dépenses publiques, c’est des suppressions de postes dans tous les services de la fonction publique, la réduction des moyens pour les écoles, les hôpitaux, les collectivités locales, les associations, autant de mesures qui pénalisent les plus défavorisées.

 

COMMUNAUTE OU LUTTE DE CLASSE ?

 

Dommage que, dans ces moments-là, le secrétaire général de la CGT ait cru bon de déclarer : « l’entreprise est une communauté composée de dirigeants et de salariés… et ces deux populations doivent pouvoir réfléchir et agir ensemble dans l’intérêt de leur communauté ».

 

Une posture qui rejoint celle d’un Montebourg ou de la direction de la CFDT. Le dialogue social n’a rien obtenu et n’a d’autre conséquence que la confusion, l’attentisme. Les signataires, CFDT, CFE-CGC et CFTC n’ont même pas obtenu des miettes malgré leur obstination à négocier.

 

C’EST DANS LA RUE QUE CA SE PASSERA

 

La mobilisation du 18 mars, à l’appel de la CGT, de la FSU de FO et de Solidaires nous a permis d’exprimer largement le refus de la politique Hollande-Ayrault. Mais nous savons que depuis des mois le gouvernement est plus sensible aux démonstrations de la droite et des patrons qu’à celles des salariéEs, jeunes, femmes ou chômeurs. Il nous faut donc poursuivre, étendre, radicaliser la mobilisation. Par entreprise, par branche, par région, il faut construire le rapport de forces, multiplier débrayages, grèves pour s’opposer à toutes les conséquences de la politique gouvernementale.

 

Construire l’unité dans la lutte. Préparer le blocage de l’économie. Le 18 mars ne doit donc pas rester sans lendemain. C’est le sens de l’appel à la journée de colère de gauche qu’a proposé le NPA pour le 12 avril.

 

L’unité peut être large, au-delà des signatures de personnalités, d’organisations syndicales, politiques, associations.

 

Dans les entreprises, dans les quartiers, dans les villes, il faut dès maintenant commencer à construire partout un front de refus du Pacte de responsabilité, de la régression et de la répression sociales, de toute la politique, gouvernementale.

Partager cet article
Repost0
24 mars 2014 1 24 /03 /mars /2014 10:24
APRES LA CAMPAGNE MUNICIPALE, LA CAMPAGNE FINANCIERE CONTINUE

Depuis plusieurs semaines, la campagne financière connaît son étiage le plus bas. Elle se poursuit mais la deuxième phase a bien du mal à démarrer réellement, la grande majorité des camarades s'étant mobiliser pour la campagne municipale.

 

Nous avançons à pas de tortue, semaine après semaine, mais sans atteindre le rythme qui nous permettrait, sinon d’atteindre l’objectif, du moins de ne pas en être trop loin. Le nombre de donneurs progresse mais a à peine dépassé les 2 000 ce qui nous laisse encore une bonne marge de manœuvre.

 

Nous finissons la campagne des municipales et dans la foulée nous engageons la campagne des européennes, du moins sa préparation. C’est le moment de capitaliser les acquis du travail politique et organisationnel déployé ces dernières semaines.

 

Nous nous sommes tournés vers l’extérieur, nous avons mobilisé un milieu autour de nous, ensemble nous pouvons aller de l’avant. Des urnes au porte-monnaie Capitaliser ce travail politique, c’est être présent aux élections européennes.

 

Certes, les résultats attendus de ces élections donneront une photographie des rapports de forces politiques très mauvaise du point de vue des travailleurs et des classes populaires. Mais il y a là autant de raisons de trouver la force, la ténacité de poursuivre le travail engagé, de le consolider.

 

La perspective politique que nous avons enracinée autour de nous a besoin de s’inscrire dans une perspective globale, internationaliste, c’est-à-dire aussi européenne. La lutte contre l’austérité, c’est la lutte contre le TSCG, contre l’Europe de l’austérité, du chômage et de la BCE. Continuer de développer largement nos idées, de construire notre courant, c’est nous donner les moyens d’être présents dans la campagne des européennes, c’est-à-dire relancer la campagne financière.

 

Après avoir voté anticapitaliste dimanche, il s’agira de passer du bulletin de vote à quelques euros de plus...

De la commune à l’Europe des travailleurs et des peuples,

un seul et même combat ! Pour plus d’informations, pour nous aider : http://npa2009.org/souscription

Partager cet article
Repost0
20 mars 2014 4 20 /03 /mars /2014 19:19

Quelle désillusion pour celles et ceux qui avaient placé leurs espoirs dans le Front de Gauche. Déjà déçus après l’élection présidentielle par la politique que mène HOLLANDE et les socialistes, aujourd’hui, les élections municipales et «crac»: c’est l’éclatement.

 

En effet à Clermont-Ferrand, le Parti Communiste et la Gauche Unitaire se joignent aux Socialistes et aux Verts; la Gauche Anticapitaliste et le Parti de Gauche s’unissent pour aller au combat. Mieux encore, chacun s’accapare le logo Front de Gauche, à croire que celui-ci est plus attractif, plus rassembleur que leur logo respectif.

 

Pourquoi en sont-ils arrivés là? Diverses raisons: le parcellaire, l’égocentrisme, la survie financière et défendre ce qu’ils possèdent au détriment de ce qu’ils prônent: la défense des travailleurs et des défavorisés.

 

Quant à Alain Laffont, Gauche Anticapitaliste, aux journalistes le citant comme appartenant au NPA, il ne dément jamais. Pourtant depuis novembre 2011, il a quitté le NPA pour adhérer à la Gauche Anticapitaliste, il est vrai que pour certains, omettre est tout un art.

 

A droite, une liste UMP et une liste UDI Modem qui n’ont pu se mettre d’accord et font en attendant un combat à fleurets mouchetés avant de se réunir pour le second tour.

 

Une liste Front National, parti d’extrême droite n’en déplaise à Marine Le Pen, tapie en attendant son heure... Quand on connaît les évènements qui se sont déroulés à Clermont-Ferrand: l’incendie de l’église des Minimes (alors qu’à l’intérieur se trouvaient les sans papiers expulsés de leur logement), l’agression de syndicalistes et les coups de feu tirés lors d’un concert de soutien aux étudiants sans papiers faisant deux blessés en dit long sur le climat que fait peser le Front National.

 

Le NPA ne présente pas de liste et ne sera sur aucune autre liste à Clermont-Ferrand, pour diverses raisons en particulier le problème financier.

 

Pour le NPA, aucune alliance n’est possible avec le Parti Socialiste ou Europe Écologie Les Verts,au premier comme au second tour, partis qui au gouvernement, au parlement comme dans les régions ou les municipalités, déclinent la même orientation libérale,les mêmes politiques d’austérité. Cela signifie également qu’il n’est pas possible de s’allier avec les composantes du Front de Gauche qui gèrent avec le Parti Socialiste et refusent de s’affirmer clairement comme opposition à ce gouvernement.

 

En conséquence de quoi, nous appelons les électrices et électeurs à porter leurs suffrages sur la liste LUTTE OUVRIERE qui défend les mêmes valeurs que nous en ce domaine.

 

COMMUNIQUE DE PRESSE DU NPA CLERMONT

DU 19 MARS 2014

 

MUNICIPALES : LE CLAIR-OBSCUR
Partager cet article
Repost0
19 mars 2014 3 19 /03 /mars /2014 12:17

Le NPA dénonce ces nouvelles attaques faite à l'assurance chômage qui a plus ou moins long terme vise à sa destruction.

 

Le NPA soutien la lutte des intermittents et appelle à participer

à la journée d'action du JEUDI 20 MARS 2014

 

SUR CLERMONT-FERRAND

à l'initiative de la CGT spectacle d'Auvergne

et des intermittents d'Auvergne

UN RASSEMBLEMENT est prévu

LE JEUDI  20 MARS à 14h00

DEVANT LA PREFECTURE

 

Voir l'affiche

 

 

 

 

 

INTERMITTENTS ET PRECAIRES, TOUS A LA JOURNEE D'ACTION LE 20 MARS CONTRE LA DESTRUCTION DE L'ASSURANCE-CHÔMAGE

TRACT D'APPEL AU RASSEMBLEMENT

 

INTERMITTENTS ET PRECAIRES, TOUS A LA JOURNEE D'ACTION LE 20 MARS CONTRE LA DESTRUCTION DE L'ASSURANCE-CHÔMAGE
Partager cet article
Repost0
15 mars 2014 6 15 /03 /mars /2014 18:46

Gattaz l’avait annoncé : il n’y aura pas de contreparties aux cadeaux au patronat annoncés par Hollande lors de ses voeux 2014. Le gouvernement se couche devant le Medef et les directions syndicales CFDT- CFE-CGC et CFTC donnent leur approbation sans honte.

 

UN PACTE TOTALEMENT INACCEPTABLE

 

La principale disposition du Pacte de responsabilité devait être la suppression des cotisations des entreprises à la branche famille de la Sécurité Sociale, soit 30 milliards d’€uros avec l’ouverture d’une négociation sur « des contreparties claires, précises, mesurables, vérifiables… des emplois prioritairement pour les jeunes et

les seniors ».

 

La négociation sur les « contreparties » fut une sinistre farce. Les directions des confédérations CFDT, CFTC, CGC ont signé avec le Medef un « relevé de conclusions » qui prévoit « d’ouvrir des discussions en vue d’aboutir à un relevé de conclusions signé, ou des négociations en vue d’aboutir à un accord, précisant des objectifs quantitatifs et qualitatifs en termes d’emploi ». C’est-à-dire aucun engagement.

 

Le gouvernement passerait en force devant le Parlement avec une

« question de confiance » fin avril. Le Crédit d’impôt compétitivité emploi (CICE), cadeau de 20 milliards d’€uros aux entreprises serait maintenu ainsi que la baisse de 50 milliards en 3 ans des dépenses publiques. 10 milliards d’€uros d’exonérations de la part patronale des cotisations sociales s’ajouteraient au CICE et concerneraient la quasi-totalité des cotisations de Sécurité sociale. Ainsi étendues, dès 2015, aux salaires jusqu’à 2,1 SMIC (3030 €uros), cela permettrait aux employeurs de ne plus avoir à verser la part patronale, pour 90 % des salariéEs entraînant, à terme, l’assèchement total des cotisations sociales.

 

SE MOBILISER POUR GAGNER

 

La riposte doit être à la hauteur de l’attaque. Mais nous devons tirer les leçons des mobilisations sur les retraites, où les journées d’action successives et éclatées dans le temps n’ont pas permis de gagner. Le fait que les attaques soient portées par un gouvernement de gauche avec le soutien d’une partie des directions syndicales constitue une difficulté supplémentaire.

 

Cette mobilisation devra s’appuyer sur l’ensemble du mouvement social, syndical, associatif, politique, sur celles et ceux qui refusent toute la logique du Pacte de responsabilité et sont décidéEs à affronter le patronat et le gouvernement. Seul le blocage de l’activité économique pourra faire reculer le pouvoir et les possédants et nous devons fixer comme objectif la grève générale.

 

La journée de grève et de manifestations du 18 mars à l’appel de CGT, FO, FSU, Solidaires constitue une première étape, même si l’appel ne réclame pas clairement le retrait du Pacte et la fin du dialogue social. La journée de « révolte de gauche » prévue le 12 avril doit s’ancrer dans cette journée et être l’étape suivante contre un gouvernement qui n’obéit qu’à la droite et au Medef tout en renforçant l’extrême-droite.

 

Mettons tout en oeuvre pour que le 18 mars, les débrayages, les grèves soient nombreux, les cortèges massifs et combatifs, pour que cette journée soit le point de départ d’un élargissement de la mobilisation.

 

Le NPA appelle à participer à

la MANIFESTATION DE CLERMONT FERRAND

à l'appel de la CGT,FO,FSU,SOLIDAIRE

RENDEZ VOUS 10H00 place des Carmes

devant le siège social de MICHELIN

 

voir l'appel unitaire ci-dessous

CONTRE LE PACTE DE RESPONSABILITE TOUS EN GRÈVE ET DANS LA RUE LE MARDI 18 MARS

AFFICHE DU NPA

CONTRE LE PACTE DE RESPONSABILITE TOUS EN GRÈVE ET DANS LA RUE LE MARDI 18 MARS

4 PAGES NATIONAL

CONTRE LE PACTE DE RESPONSABILITE TOUS EN GRÈVE ET DANS LA RUE LE MARDI 18 MARS
CONTRE LE PACTE DE RESPONSABILITE TOUS EN GRÈVE ET DANS LA RUE LE MARDI 18 MARS
CONTRE LE PACTE DE RESPONSABILITE TOUS EN GRÈVE ET DANS LA RUE LE MARDI 18 MARS

TRACT LOCAL

CONTRE LE PACTE DE RESPONSABILITE TOUS EN GRÈVE ET DANS LA RUE LE MARDI 18 MARS
Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : Le blog du npa-63
  • : Campagne du NPA
  • Contact

Recherche