Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
10 octobre 2013 4 10 /10 /octobre /2013 06:24

 

CONTRE LA POLITIQUE SCOLAIRE DU GOUVERNEMENT

 

La réforme des rythmes scolaires démontre déjà tous ses effets ravageurs dans toutes les communes qui la mettent en place :

 

- L’école et les enseignants sont de fait placés sous la tutelle des mairies. La logique de la réforme et du « projet éducatif territorial », qui est de pousser au mélange entre scolaire et périscolaire, joue à plein régime : l’éducation nationale est « noyée » dans le périscolaire, certaines communes n’hésitent pas à faire pression sur les enseignants afin qu’ils prennent en charge les « activités ».

 

- On assiste à une dégradation sans précédent des conditions de travail et d’apprentissage : surcharge de travail, augmentation du temps de présence (mercredi après-midi, fins de journées), fatigue nerveuse pour tous (enseignants, ATSEM, animateurs), au mépris de toutes les garanties statutaires.

 

D’ailleurs, Peillon se félicitait d’avoir « réussi à faire revenir les enseignants un jour de plus sans les payer davantage »… S’ajoutent la perte de repères et la fatigue chez les élèves, les inégalités suivant les villes et conditions de sécurité déplorables.

 

LA RESISTANCE COMMENCE A S'ORGANISER

 

Le 3 octobre à Aubervilliers, deux tiers étaient des écoles fermées, 90% des enseignants du premier degré se sont mis en grève. Les enseignants et leurs syndicats (ils étaient 500 face au maire !) exigent la suspension immédiate des nouveaux rythmes, et ils ne comptent pas s’arrêter là.

 

À Paris, des AG ont été convoquées dans tous les arrondissements ; une AG centrale est appelée par les syndicats (SNUipp, FO, SUD, CNT et CGT) pour le mardi 8 octobre, afin de « dégager les voies et les moyens pour en obtenir [la] suspension » de la réforme. Au sein de la FCPE, la colère monte.

 

En Haute-Garonne, une grève est prévue le 9 octobre « contre la dégradation de nos conditions de vie et de travail, contre la territorialisation de l’école et des missions des personnels ». Des actions se développent dans d’autres communes (Les Mureaux, Angers ..).

 

A Clermont-Ferrand, après les mobilisations de juin 2013, des parents d'élèves, des personnels municipaux, soutenu par les enseignants, dés le 9 octobre, un appel à la grève a été lancé par l'intersyndicale(CGT-FSU-UNSA) avec manifestation devant la mairie(voir ICI), environ 90 % des structures accueillant les activités périscolaire ont été fermé et plus d'une centaine de manifestant(e)s ce sont retrouvés au rassemblement devant la mairie.

La lutte a été suspendu mais pourrais reprendre le 14 octobre 2013.

 

ABROGATION DU DECRET SUR LES RYTHMES SCOLAIRES !

 

Le NPA soutient les actions des enseignants, des parents et des personnels municipaux : la réforme doit être immédiatement suspendue dans les communes où il est entré en application et il faut empêcher sa mise en place à la rentrée prochaine dans le reste des communes.

 

Le désastre observé n’est pas le résultat d’une mauvaise application mais la conséquence logique d’une contre-réforme dont l’unique objectif est de créer une brèche dans le cadre national de l’enseignement, vers la soumission des écoles et enseignants aux collectivités locales, l’explosion des inégalités et à la remise en cause des statuts nationaux.

 

Nous devons donc exiger l’abrogation du décret sur les rythmes scolaires et refuser de participer aux comités de suivis qui ont pour but de faire appliquer cette contre-réforme.

 

L’heure est donc à l’élargissement de la mobilisation. Ce qui est à l’ordre du jour, c’est la construction d’un rapport de force national permettant d’obtenir l’abrogation de la réforme : l’organisation d’assemblées générales regroupant les organisations syndicales, les personnels Education nationale et municipaux, ainsi que les parents d’élèves ; une montée nationale chez Peillon, au ministère.

 

Nécessairement, cette perspective est inséparable du combat à mener pour créer les conditions de l’unité contre la politique scolaire du gouvernement, pour que les directions syndicales reprennent la revendication d’abrogation du décret .

 

Partager cet article
Repost0
8 octobre 2013 2 08 /10 /octobre /2013 08:34

RHYTME SCOLAIRE A CLERMONT FERRAND

RIEN NE VAS PLUS

 

 

La mise en place de la réforme des rythme scolaire a été mis en place à la va vite par la municipalité socialiste à Clermont-Ferrand, en dépit du bon sens.

 

Dés le 3 septembre, de nombreux dysfonctionnements sont apparus.

Sur le temps périscolaire, la sécurité des enfants n'est pas assuré correctement et les personnels ne veulent plus engager leur responsabilité et réclame des moyens financiers et humains pour assurer les activités périscolaires dans de bonnes conditions.

 

La seule réponse que la majorité socialiste dit  « de gauche » a apporté à la séance publique du conseil municipal du 27 septembre 2013

 

« Nous avons été victime de notre succès, de nombreux enfants ce sont inscrits aux activités périscolaires, nous avons réagit rapidement en concertation, il ne reste plus que 38 enfants qui n'ont pas eu de solutions proposés »

 

La mairie a initié une rencontre CGT-FSU-UNSA-adjoint au maire concerné -Direction des sports et de la logistique-Direction animation de la jeunesse et des Loisirs-Direction de la vie scolaire le 25 septembre 2013 qui n'as rien donné.

La CFDT a été reçu par le maire Serge Godard et suite à cette entrevue a décidé n'abandonner la lutte, seulement parce qu'une promesse avait été faite de régler les problèmes avant les vacances de Toussaint.

 

L'intersyndicale CGT-FSU-UNSA des personnels de la ville ont déposé un préavis de grève reconductible à partir du 9 octobre pour dire NON à la réforme des rythmes scolaire mis en place à Clermont-Ferrand.

Une manifestation aura lieu mercredi 9 octobre devant la mairie de 11h30 à 13h00.

 

 

LUTTES DES PERSONNELS MUNICIPAUX

CONTRE LA MISE EN PLACE DES RYTHMES SCOLAIRES

SANS MOYENS HUMAINS ET FINANCIERS

POUR ASSURER LA SECURITE DES ENFANTS

MANIFESTATION à l'appel de l'intersyndicale

CGT-FSU-UNSA

MERCREDI 9 OCTOBRE 2013

DE 11H30 à 13h00

DEVANT LA MAIRIE

Clermont-Ferrand

 

TRACT INTERSYNDICAL

 

 

 

 

CONTRE LA POLITIQUE SCOLAIRE D'HOLLANDE-AYRAULT

Le NPA soutien cette lutte

Le NPA demande l'abrogation de la réforme des rythmes scolaire

Partager cet article
Repost0
6 octobre 2013 7 06 /10 /octobre /2013 19:44

COMMUNIQUE DU NPA

DU 4 OCTOBRE 2013

 

Au moins 130 morts hier encore au large de l’île italienne de Lampedusa. Probablement bien davantage puisque seulement 151 des 400 à 500 demandeurs d'asile naufragés, pour la plupart originaires de Somalie et d' Érythrée, ont été ramenés à terre.

 

Autant de victimes de ce qu'ils appellent la « maîtrise des flux migratoires » ! Nouvel épisode d'une longue série qui a déjà fait des milliers de morts pour la seule Méditerranée et qui, en dépit des larmes de crocodile et des proclamations des (ir)responsables européens, n'a aucune raison de s'arrêter.

 

Sur fond de xénophobie montante, L'Europe entretient des dispositifs de surveillance d'un coût faramineux, (tels que Frontex, dont le budget par temps de crise est passé de 6,3 Millions d’€ en 2005 à plus de 118 Millions en 2011), suffisamment efficaces pour tuer, mais pas assez bien entendu pour sauver les naufragés ni priver les capitalistes de nouveaux arrivages de sans-papiers si utiles pour s’attaquer aux salaires et aux conditions de travail de toutes et tous.

 

La violence contre les immigrés s’exerce des rivages de Lampedusa, au travail sans papier, à l’exclusion du logement, au racisme qui se développe, jusqu’à Calais où les réfugiés, notamment syriens, qui cherchent à gagner l’Angleterre, sont traqués par les forces de l’ordre jusque sur les grues du port.

 

Le NPA est partie prenante de toutes les mobilisations pour la régularisation de tous les sans-papiers, la liberté de circulation et d’installation, la fermeture des centres de rétention, le respect du droit d’asile.

 

Le capitalisme fait sa loi. Les peuples doivent construire entre eux les solidarités nécessaires pour résister ensemble à cette violence et construire un monde libéré de la loi du profit et de la concurrence entre toutes et tous.

Partager cet article
Repost0
4 octobre 2013 5 04 /10 /octobre /2013 12:10

COMMUNIQUE DU NPA

4 OCTOBRE 2013

 

Dans le cadre de l’avant-projet de loi de finances 2014, le gouvernement prévoit de supprimer la possibilité de moduler le montant de l’unité de valeur de l’aide juridictionnelle. La réforme proposée s’inscrit véritablement dans le droit fil d’une politique menée par la droite et d’une justice de classe.

Une loi de 1991 a réformé le système de l’aide juridictionnelle, qui permet aux particuliers de bénéficier, sous conditions de ressources, de la prise en charge par l’Etat des honoraires et frais de justice. La réforme proposée modifie le barème d’indemnisation des avocats qui assistent les bénéficiaires de l’aide juridictionnelle et induit, dans plusieurs juridictions, une baisse des tarifs. Le gouvernement PS et ses alliés tablent ainsi sur une économie de 32 millions d’euros, pas moins, du budget de l’aide à l’accès au droit pour 2014 !

L’indemnisation actuelle des avocats au titre de l’aide juridictionnelle n’a pas augmenté depuis 2007. Et bien évidemment ce ne sont pas les avocats d’affaires qui sont touchés, mais uniquement ceux qui acceptent de représenter en justice les plus fragiles et des plus démunis. Or, le budget de l’aide juridictionnelle est jusqu’alors, en France, particulièrement indigent. En effet, l’Etat ne consacre à l’aide juridictionnelle que 4,9 euros par habitant contre 8 euros en moyenne en Europe.

Plutôt que de rattraper son retard et de mettre en place une véritable politique d’aide et d’accès au droit en direction des plus défavorisés, le gouvernement a au contraire choisi de diminuer encore l’aide jusqu’alors consentie !

Le NPA soutient la mobilisation des avocats en grève ce vendredi contre cette mesure injuste.

 

Partager cet article
Repost0
3 octobre 2013 4 03 /10 /octobre /2013 13:26

 

C’est pourquoi nous nous tournons vers vous pour pouvoir contribuer, à notre échelle, à la contre-offensive de notre camp social en faisant valoir notre programme et nos positions en toute indépendance.

Vous applaudissez les propos d’Olivier Besancenot, de Christine Poupin ou de Philippe Poutou quand ils passent dans les médias, vous regardez notre action locale avec sympathie, vous pouvez nous aider .Le NPA ne recevant aucune aide de l'État, notre parti ne peut compter que sur l'argent de ses propres militants et sympathisants.

Donc vous pouvez nous aidez par un don, même modeste : les bourgeois ont récolté 11 millions d’euros en 3 semaines pour l’escroc Sarkozy, il ne nous faut qu’un million d’ici la fin de l’année…

 

D'avance, merci à toutes et tous.

 

Les dons ouvrent droit à une réduction d’impôts égale à 66% de leur montant dans la limite de 20 % du revenu imposable.

 

Pour souscrire en ligne : http://npa2009.org/souscription

Par chéque : à l'ordre de « NPA souscription » à renvoyer à :

NPA souscription - 2 rue Richard Lenoir - 93100 Montreuil

 

plus d'infos ICI

 

 

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0
2 octobre 2013 3 02 /10 /octobre /2013 16:51

LDH63, RESF63, CIMADE, Solidarité Tchétchénie 63

seront présent au Forum des associations de Clermont-Ferrand, samedi 5 et dimanche 6 octobre 2013 à Polydôme.

Place du 1er mai à Clermont-Ferrand

Venez leur rendre visite à leur stand

 

 

Dans le cadre de ce forum, la Ville organise avec nos associations une

table-ronde

 

Le cosmopolitisme et la question de  l'intégration des enfants d'immigrés  samedi 5 octobre, 16h15 à 17h15 espace Polydôme Place du 1er mai à Clermont-Ferrand

 

Intervenants :

Maurice Daubannay, RESF, délégué DEI-France ("Défense des Enfants International") à Clermont-Fd

Didier Pagès, RESF

Marie-Luce Pouchard, LDH

Emmanuel Bouhier, porte-parole de la CIMADE 63

 

TRACT D'APPEL CI-DESSOUS

 

 

LE COSMOPOLITISME ET LA QUESTION DE L'INTEGRATION DES ENFANTS D'IMMIGRES
Partager cet article
Repost0
1 octobre 2013 2 01 /10 /octobre /2013 18:59

REUNION PUBLIQUE NPA-POI de l'Allier

CONTRE LA REFORME DES RETRAITES

VENDREDI 4 OCTOBRE 2013

18H00 BELLERIVE SUR ALLIER

Salle source intermittente(Salle Polyvalente)

Avenue de Russie

 

TRACT d'appel ci-dessous

REFORME DES RETRAITES, CHÔMAGE...CELA SUFFIT !!!
REFORME DES RETRAITES, CHÔMAGE...CELA SUFFIT !!!
Partager cet article
Repost0
30 septembre 2013 1 30 /09 /septembre /2013 14:12

COMMUNIQUE DU NPA

30 SEPTEMBRE 2013

 

C’était l’une des dernières mesures antisociale prises par Sarkozy :

la TVA dite « sociale ».

Elle consiste à remplacer les cotisations payées par les employeurs par l’impôt le plus injuste, la TVA, pour financer la Sécurité Sociale.

La mesure avait fait scandale, le parti socialiste l’avait dénoncée et, dans les premières semaines de son quinquennat F. Hollande l’avait abrogée pour marquer le « changement ».

 

Un an et demi plus tard, avec Hollande/Ayrault la TVA antisociale revient…. en catimini, à l’occasion de la réforme des retraites et du vote de la loi de financement de la Sécurité Sociale.

 

Trois milliards de TVA serviront cette année à financer la Sécurité Sociale, notamment la réduction des cotisations familiales accordée aux patrons, pour compenser la hausse des cotisations patronales sur les retraites.

Vis-à-vis des patrons le gouvernement Hollande/Ayrault tient toutes ses promesses : la réforme des retraites ne leurs coûtera pas un centime. Ce sont les salariés les retraités les chômeurs qui paieront par l’augmentation de la durée de cotisation, la baisse des pensions, la hausse des cotisations dites « salariales » ....et celle de la TVA !

 

Le gouvernement ouvre ainsi, discrètement une nouvelle brèche qu’il compte élargir dans les années à venir : exonérer totalement les patrons du financement de la protection sociale. Celui-ci serait assuré par des impôts essentiellement payés par les salariés actifs ou retraités (CSG TVA taxes diverses…).

 

Ce serait la fin de la Sécurité Sociale !

 

Le Projet de loi de financement de la Sécurité Sociale s’inscrit totalement dans la continuité de la politique sarkozyste. Le gouvernement se vante d’imposer un « effort » sans précédant à l’Assurance Maladie : 3 milliards supplémentaires d’économies sur la santé dont une nouvelle cure d’austérité de 477 millions d€ pour des hôpitaux déjà exsangues.

 

Si Sarkozy se prépare pour 2017, sa politique avec Hollande Ayrault, elle, est déjà de retour.

 

Partager cet article
Repost0
28 septembre 2013 6 28 /09 /septembre /2013 23:09

COMMUNIQUE DU NPA

28 SEPTEMBRE 2013

 

 

Le NPA dénonce la campagne médiatique lancée pour soutenir l’offensive patronale contre le Code du Travail. « Interdits de travail » titre le Parisien du 28 septembre relayant cette prétendue indignation contre les jugements des tribunaux qui ont condamné cette semaine Séphora, Castorama et Leroy Merlin à fermer leurs magasins après les soirs après 21 h ainsi que le dimanche !

Ces grandes enseignes de la distribution qui réalisent de juteux profits sur le dos des salariéEs, osent se poser en défenseurs des intérêts de ceux qui voudraient travailler la nuit et le dimanche. Elles annoncent même qu’elles ne respecteront pas la décision de justice.

Le NPA défend d’autres propositions pour répondre aux besoins des salariéEs : allocation d’études pour les étudiants afin qu’ils n’aient pas besoin de travailler, ni le dimanche ni le soir, pour financer leurs études, interdiction du temps partiel imposé (en particulier dans le commerce) mais réduction du temps de travail et augmentation des salaires, pas de salaire inférieur à 1 700 euros net par mois.

 

On verrait alors qu’il n’y aurait pas grand monde comme candidatE au travail de nuit ou du dimanche !

 

 

INTERVIEW PHILIPPE POUTOU SUR BFM TV

Partager cet article
Repost0
26 septembre 2013 4 26 /09 /septembre /2013 19:58

Il y' a quarante ans, le 11 septembre 2013, Salvador Allende, Président du Chili était renversé par le général Augusto Pinochet.

 

 

HOMMAGE A SALVADOR ALLENDE

27-28-29 septembre 2013

à St Maurice és Allier

espace des Chanvres

 

Vendredi 27 septembre

inauguration à 18h30,

suivi à 20H00 d'un concert d'Emile Sanchis

 

 

Samedi 28 septembre

à 17H00 représentation théatrale sur Salvador Allende,

suivi d'un débat animé par Mr Kaupf

 

 

Exposition samedi 28 septembre et Dimanche 29 septembre

ouverte de 10h00 à 12h00 et de 15H00 à 18h00

 

DIMANCHE 29 septembre

à 17h00

PROJECTION DU FILM « MON AMI MACHUCA »

 

CHILI, COUP D'ETAT DU 11 SEPTEMBRE 1973-LE REVE BRISE-HOMMAGE A SALVADOR ALLENDE
CHILI, COUP D'ETAT DU 11 SEPTEMBRE 1973-LE REVE BRISE-HOMMAGE A SALVADOR ALLENDE
Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : Le blog du npa-63
  • : Campagne du NPA
  • Contact

Recherche