Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
1 septembre 2013 7 01 /09 /septembre /2013 10:22

 

Une fois encore, c'est aux plus fragiles et aux plus isolés que l'on fait payer la crise. Les étrangers sont dans le collimateur du ministre de l'Intérieur, et rien ne leur est épargné. Au nom de l'austérité, notre pays abandonne toute les valeurs qui furent les siennes, dans la reconnaissance du droit d'asile ou dans la solidarité minimum à accorder aux plus fragiles et à ceux qui ont tout abandonné pour venir ici. Même les structures « humanitaires », chargées d'éviter que l'on meure de faim ou dorme dehors n'ont plus les moyens de fonctionner.

 

L'État choisit donc clairement d'exclure les étrangers de ces dispositifs, diffusant l'idée de préférence nationale, qui jusqu'à peu n'était qu'un concept d’extrême-droite.

 

AUJOURD'HUI :

 

- le 115 se déclare dans l'impossibilité de loger « les étrangers » faute des subventions de l'État, alors que sa vocation est d'héberger quiconque en fait la demande, sans distinction. 352 personnes ont donc été ce matin mise à la rue... Belle rentrée pour tous les enfants, tous scolarisés...

- la Préfecture annonce que les demandeurs d'asiles ne seront plus hébergés jusqu'à réception du dossier, à savoir au moins 3 semaines plus tard. Nous accueillons donc des personnes qui ont tout abandonné pour se réfugier en France en leur proposant... la rue !

- enfin, les rares aides qui existent pour les étrangers à qui l'on refuse des papiers sont elles aussi menacées : sommés de restreindre leur budget, les Conseils Généraux envisagent de diminuer drastiquement, voire de supprimer les sommes alloués aux enfants étrangers. Ces aides, qui n'excèdent pas 100 € par enfant, sont souvent la seule rentrée d'argent de familles à qui l'on refuse tout : d'avoir des papiers, de travailler, d'espérer se reconstruire malgré l'exil...

 

Face à cette attitude honteuse de l'État et au silence insupportable de tous les élus PS qui ont manifesté avec nous lorsque Sarkozy, Hortefeux, Guéant menaient une politique aussi discriminante et violente que celle de Valls,

 

RESF 63 persiste et signe :

 

- La solidarité envers les plus démunis ne peut être supprimée pour économiser quelques milliers d'euros.

- Le droit d'asile est un des fondements des droits de l'Homme et du droit international, il doit être respecté, et ceux qui le demande traités dignement.

- C'est en refusant de régulariser les étrangers qu'on les condamne à la misère et à la charité :

 

RÉGULARISATION DE TOUS LES SANS-PAPIERS !

 

RASSEMBLEMENT LUNDI 2 SEPTEMBRE 2013

à partir de 9H00 Place de Jaude à Clermont Ferrand

pour soutenir les familles à la rue

et trouver une solution pour qu'un toit soit un droit

 

Partager cet article
Repost0
31 août 2013 6 31 /08 /août /2013 00:10

COMMUNIQUE DU NPA

DU 30 AOUT 2013

 

Après le Tribunal Administratif d’Amiens qui avait annulé le 14 février dernier le licenciement de 22 anciens salariés protégés de Continental, c’est le Tribunal des prud’hommes de Compiègne, saisi par 680 Contis, décidés à ne pas lâcher qui vient de condamner Continental « pour défaut de motif économique et non respect de leurs obligations de reclassement ».

Ces deux jugements dévoilent l’hypocrisie des pouvoirs publics et administratifs qui ont laissé Continental jeter à la rue 1120 salariéEs en fermant son usine de Clairoix en 2010.

Pour les salariéEs qui poursuivent la bagarre juridique, c’est « Une victoire avec les larmes aux yeux » comme l’a dit Xavier Matthieu. En effet cette victoire ne pourra compenser le désastre social : plusieurs suicides, 250 divorces, des familles éclatées et 500 salariéES licenciéEs pointent toujours au chômage.

La loi dite de « sécurisation de l’emploi » adoptée au printemps par le Parlement permettra, entre autre d’éviter ces jugements qui, même après coup, font la preuve que les directions des entreprises sont prêtes à tout pour augmenter leurs profits sur le dos des salariéEs. C’est pour cela que nous revendiquons l’abrogation de cette loi qui ne sécurise que les profits.

Le NPA revendique l’interdiction des licenciements, la réquisition sans indemnité ni rachat des murs, des machines et des stocks de production et de matières premières sous le contrôle des salariéEs mobiliséEs.

Car la victoire juridique des Conti montre que même sur ce terrain, seule la mobilisation et les luttes des salariéEs pour prendre leurs affaires en main font bouger les rapports de force.

 

Partager cet article
Repost0
29 août 2013 4 29 /08 /août /2013 08:43

Communiqué du NPA

DU 28 AOUT 2013


 

Le régime de Bachar Al Assad ne cesse d’élever le niveau des massacres qu'il organise contre son propre peuple. Ainsi les bombardements récents dans des zones civiles autour de Damas, utilisant des armes chimiques, emplissent une nouvelle fois d'horreur et de rage contre l'hypocrisie des grandes puissances qui aboutit à ces crimes contre l'humanité.

Le NPA tient une nouvelle fois à assurer le peuple syrien insurgé de toute sa solidarité, et de son admiration devant sa détermination à renverser un pouvoir indéfendable de tout point de vue. Nous dénonçons la complicité directe des gouvernements de la Russie et de l'Iran qui encourage les crimes d’Al-Assad. Mais nous réaffirmons que les grandes puissances occidentales, en refusant de livrer les armes que réclament depuis tant de mois les structures collectives de lutte dont s'est doté ce peuple, portent aussi une lourde responsabilité dans la perpétuation du régime assassin, tout en contribuant au développement de courants obscurantistes religieux qui constituent un second ennemi mortel pour le peuple syrien.

Maintenant, les USA, la France et la Grande Bretagne annoncent leur volonté d'intervenir directement dans le conflit par des bombardements ciblés.

Nous refusons absolument une telle politique dans laquelle le président Hollande se met à l’avant-garde sans aucune consultation démocratique. En effet, elle ne peut qu'avoir des effets contre-productifs, face à un régime criminel et aventuriste, qui pourrait au contraire renforcer sa propagande internationale et finalement augmenter les souffrances en Syrie.

C'est au peuple syrien de se libérer en toute autodétermination, avec toute l'aide internationale indispensable mais sans les manœuvres et interventions directes d'Etats qui défendent d'abord leurs propres intérêts.

Face à un pouvoir qui a coupé tous le ponts des compromis, le peuple syrien et ses représentants qui se battent pour la démocratie, la justice sociale, et la dignité nationale dans le respect de toutes ses composantes ne pourra transiger sur la chute du clan de Bachar Al-Assad, et le refus de toute tutelle étrangère !

 

 

Pour ceux ou celles qui souhaitent s'informer de façon plus complète sur la situation en Syrie.

 

Voici un lien sur lequel se trouve différents documents concernant la situation en Syrie http://npa-63.over-blog.com/comprendre-la-situation-en-syrie

 

SUR CLERMONT FERRAND

UNE MOBILISATION A EU LIEU

LE SAMEDI 24 AOUT 2013

POUR APPORTER NOTRE SOLIDARITE

AUX PEUPLES SYRIENS

 

Appel à mobilisation

article de la MONTAGNE du 24 août 2013

 

Compte rendu de la mobilisation

VIDEO

.

Manifestation contre Bachar al-Assad à Clermont-Ferrand

 

Une cinquantaine de personnes ont manifesté à Clermont-Ferrand, samedi 24 août 2013, pour dénoncer le régime syrien actuel. Dans un même temps, la mobilisation faisait état d'un véritable appel au secours et à une demande mobilisation internationale. Reportage : Kévin FLOURY

article de la montagne du 25 août 2013

 

Partager cet article
Repost0
28 août 2013 3 28 /08 /août /2013 17:05

Communiqué du NPA

DU 27 AOÛT 2013

 

On avait tout lieu d’être inquiet. Ce matin Gattaz, représentant du MEDEF, est sorti de son entretien avec Ayrault ravi. Les représentants syndicaux de leur côté semblaient contents aussi. La question était pourtant bien qui va payer ? Ce soir le premier ministre annonce la douloureuse: Ce sont les salariés qui une fois de plus sont appelés à passer à la caisse ! Etonnant non ? Hausse des prélèvement de 0,15 à 0,3 de 2014 à 2017 et allongement du temps de cotisations à 43 ans en 2035. Et les retraités seront mis aussi mis à contribution. Mais ce n’est pas tout et pas l’essentiel : le gouvernement a fait la promesse au patronat d’une réforme du financement de la protection sociale, des allocations familiales, ce qui représente un allégement de 35 milliards par an, et ce dès 2014. Le patronat peut se frotter les mains il n’en espérait pas tant.

 

Le NPA exige le retrait du projet. L’argent existe pour financer les retraites sans amputer le pouvoir d’achat des salariéEs, en s’attaquant à la fraude fiscale, en mettant fin aux cadeaux fiscaux pour les plus riches, et surtout en garantissant le plein emploi : 5 millions de chômeurs en moins c’est 5 millions de cotisants en plus !

 

La rentrée sociale doit se faire contre cette réforme et celle qui vient derrière. Toutes et tous dans la rue le 10 septembre, première étape d’une mobilisation pour faire reculer ce gouvernement au service des banques et des patrons.

 

 

 

Partager cet article
Repost0
26 août 2013 1 26 /08 /août /2013 16:26

 

COMMUNIQUE DU NPA

DU 26 AOUT 2013

 

 Selon Jean-Marc Ayrault, invité du France 2 ce dimanche 25 août, la future réforme sur les retraites sera une « réforme de justice sociale » en essayant ainsi de nous faire croire qu’il appliquait une politique de gauche, pour les classes populaires, pour celles et ceux qui ont le moins.

 

Mais derrière les mots, c’est une véritable contre-réforme que ce gouvernement socialiste prépare sous prétexte qu’on vivrait plus longtemps et sous prétexte du déficit et de la dette. Même si l’âge légal du départ à la retraite ne sera pas touché, la durée de cotisations risque d’être allongée et ce sont les salariéEs qui devront financer encore plus les retraites puisque le gouvernement prévoit soit une augmentation de la CSG soit une hausse des cotisations salariales. Ayrault nous vend du vent pour mieux appliquer la politique des riches. Aujourd’hui il consulte, histoire de masquer son mauvais coup et de faire valider par les organisations syndicales de salariéEs une partie des mesures réclamées par les organisations patronales. Mais tous les bonimenteurs n’y peuvent rien : une attaque contre les retraites et le pouvoir d’achat reste une attaque qu’il faut combattre.

C’est ce à quoi le NPA s’emploiera dès cette rentrée, le plus unitairement possible, pour faire du 10 septembre le début d’une mobilisation pour imposer « Pas un trimestre en plus, pas un euro en moins », seule façon de faire reculer ce gouvernement au service des banques et des patrons.

 

MOBILISATION SUR CLERMONT FERRAND

LE MARDI 10 SEPTEMBRE 10H30

Place du 1er mai

 

AYRAULT-HOLLANDE A L'OFFENSIVE CONTRE LES RETRAITES .MOBILISATION

COMMUNIQUE COMMUN

DES ORGANISATIONS SYNDICALES

CGT,FO,SOLIDAIRES ET FSU DU PUY DE DÔME :

 

Dans la perspective de la mobilisation nationale interprofessionnelle du 10 septembre 2013, les organisations syndicales du Puy de Dôme Cgt, FO, Solidaires et FSU appellent à construire la grève, avec les salarié-e-s, dans les entreprises, les établissements et les services, contre le projet de réforme des retraites, pour la défense de l’emploi, l’augmentation générale des salaires et pensions, pour la reconquête des services publics

 

Les organisations syndicales Cgt, FO, Solidaires et FSU refusent tout allongement de la durée de cotisation, la mise en opposition des salarié-e-s du public avec ceux privé, la sous-indexation des pensions et des salaires, mesures déjà annoncées par le gouvernement.

 

Pérenniser le système solidaire de retraite par répartition nécessite de réparer les injustices dues aux précédentes réformes, notamment sur l’age de départ, le mode de calcul, les décotes, etc. Il faut sortir des logiques qui ont diminué le niveau des pensions et créé des inégalités notamment entre les femmes et les hommes.

 

L’allongement de la durée de cotisation, déjà engagé, fixe des conditions inaccessibles aux plus jeunes dont la durée d’étude, de formation, de recherche d’emploi est allongée par rapport aux générations antérieures.

 

Les dividendes des actionnaires explosent, le gouvernement accorde 20 Milliards d’Euros de crédits d’impôts aux entreprises et poursuit sa politique d’exonérations de cotisations sociales.

 

Les richesses existent, et le financement des retraites est possible, tout particulièrement en améliorant le pouvoir d’achat des salariés et en créant des emplois. Il est urgent d’augmenter l’ensemble des salaires, du privé comme du public, ce qui impose d’en finir avec le gel du point d’indice et de revaloriser réellement le SMIC.

 

Il est nécessaire de redonner confiance aux salariés, particulièrement aux jeunes générations dans le système de retraite solidaire.

 

Pour changer de cap et faire face à la situation, il faut rompre avec les politiques d’austérité, mises en oeuvre en France comme dans toute l’Europe et impulsées par le FMI, la BCE et la Commission Européenne.

 

Le 10 septembre, pour ne pas laisser les propositions du MEDEF faire la loi et pour imposer d’autres choix au gouvernement, toutes et tous en grève !

 

Rassemblement et manifestation:

10 septembre 2013/ 10h30 Place du 1er mai.

 

Partager cet article
Repost0
20 août 2013 2 20 /08 /août /2013 17:11

COMMUNIQUE DU NPA

DU 20 AOUT 2013

 

 

Le pouvoir égyptien vient de disperser par la force et une violence extrême les places que les Frères Musulmans occupaient depuis plus d’un mois et poursuit le massacre tout en annonçant la dissolution de la confrérie.Il y a des centaines de morts et des milliers de blessés, chiffres qui s’alourdissent de jour en jour. Le vice président El Baradei a démissionné pour protester contre les violences.  Dans le même temps de nombreuses églises et locaux de chrétiens ont été brûlés ou saccagés par les Frères Musulmans et autres islamistes dispersés et chassés des places qu’ils occupaient.

 

Chassés du pouvoir par la population lors du soulèvement du 30 juin, les Frères Musulmans tentent de déplacer le conflit sur le terrain religieux.

Pourtant les grèves et la contestation sociale continuent. L’armée est intervenue violemment pour briser la grève des ouvriers  de l’acier de Suez faisant de nombreux blessés et procédant à des arrestations.

 

A travers la répression contre les Frères Musulmans, l’armée tente de s’attaquer à la révolution. En décrétant l’Etat d’urgence et le couvre feu, elle justifie par avance l’interdiction de toute grève, de toute manifestation et donc l’imposition de sa dictature.

L’objectif pour le pouvoir et l'armée est de briser la volonté révolutionnaire de tous les Egyptiens qui revendiquent leurs droits, les travailleurs, les pauvres, les jeunes en créant un état de terreur.

 

Le NPA dénonce fermement  les massacres d’Al-Sissi ainsi que les agressions envers les Coptes d’Égypte. Comme aux premiers jours de la révolution, il reste solidaire de la population qui se bat pour sa dignité et sa liberté, pour en finir avec les injustices et les inégalités sociales. Ni les Frères Musulmans, ni l’armée ne sont la solution. La révolution continue.

 

Plus d'infos sur ce qui se passe en Egypte, voir l'article de Jacques Chastaing du 16 aout 2013  ICI

 

 

 

Partager cet article
Repost0
17 août 2013 6 17 /08 /août /2013 22:33

A l’occasion de la 5ième université d'été du NPA, La Librairie La Brèche s’adresse à vous :Très cherEs Françaises, Français, Belges, Belges, Territoires d'outre-Mer, territoires d'outre-Père, Cher Massif central, Chère Péninsule ibérique, Mesdames et messieurs les ...universitaires estivaux , amiEs et camarades:

 

CONSTAT : alors, donc le parti aurait une librairie, pas un truc virtuel, non une vraie qui existe vraiment !!! à Paris

27 rue Taine 75012, tel 01 49 28 52 44, mail : labreche@libertysurf.fr

 

DEFINITION : une librairie genre “La Brèche”, donc, plutôt conçue comme une percée, trouée, voie de passage, faille plutôt qu’écornure, entaille, fissure voire vulgaire lézarde.

 

Une librairie qui vend des livres et des tas de choses !! BD, romans, enfants (livres pour), tout, y compris MELT* etc…Que le NPA, et la LCR avant, se soit encombrés d’une librairie pendant 4 décennies est ETONNANT … Comme commerce, source de profits, on fait mieux.

 

La Brèche flirte avec le déficit en permanence à défaut de révolution.

 

Pourquoi ne pas suivre l’exemple de toutes les autres librairies partisanes : cesser l’acharnement? La réponse est dans la question : ON LÂCHE RIEN : on n’est pas les autres. La Brèche, comme le NPA ne lâchera rien, jamais. Le livre est encore pour longtemps le vecteur privilégié de la culture de la subversion. Ceux qui ont lâché n’ont plus ou pas de librairie. Pour nous la source des réponses aux oppressions passées se trouvent dans les écrits. La mémoire, TOUTES les mémoires, du mouvement des oppriméEs vers leur libération se trouve dans les livres. Les leçons des échecs et victoires passés existent,

 

NOUS LES DETENONS, NOUS les VENDONS à défaut de pouvoir les donner.…

 

Alors ???? une solution évidente :

 

-construisons ensemble le NPA, construisons La Brèche, achetez-y tous vos livres. Nous pouvons vous fournir tous les ouvrages, quasi sans frais de port (monde entier).

 

Nous pouvons vous fournir tous les ouvrages sur tous les sujets, alors privilégiez la librairie du NPA, privilégiez LA BRECHE.

 

Venez commandez vos ouvrages ICI

 

 

* acronyme anglais pour Marx Engels, Lénine, Trotsky (cf l’expression : my ice-cream melt on the beach of Port Leucate)

 

Partager cet article
Repost0
15 août 2013 4 15 /08 /août /2013 18:54

UNIVERSITE D'ETE, C'EST PARTI

 

Du dimanche 25 au mercredi 28 août inclus aura lieu à Port-Leucate la 5e Université d'été du NPA. L'occasion de préparer la rentrée sociale et une année d'échéances dans la rue et dans les urnes. Un an après l’arrivée de François Hollande au pouvoir, c’est peu dire que ce gouvernement ne met pas en œuvre « le changement » annoncé pendant la campagne présidentielle. Se situant dans la continuité des politiques économiques et sociales de Sarkozy, le gouvernement Ayrault met en œuvre l’austérité, main dans la main avec le Medef. De reniements en renoncements, les reculs du pouvoir réarment la droite et l’extrême droite qui, à l’occasion du débat sur le mariage pour tous, sont descendus massivement dans la rue. Sur fond de discrédit politique avec la multiplication actuelle des affaires de gauche et de droite, il devient donc urgent que les anticapitalistes reprennent l’offensive et redonnent des couleurs à la situation, nos couleurs !

 

Demandez le programme !

 

Cette année, le journalisme sera particulièrement à l'honneur. La journaliste et écrivain Florence Aubenas sera parmi nous pour discuter de l'engagement social qui marque son activité professionnelle. Otage en Irak en 2005, ex-présidente de l'Observatoire international des prisons (OIP) de 2009 à 2012, grand reporter en Syrie en 2012… les échanges promettent d'être riches.

En présence de Fabrice Arfi, journaliste de Mediapart, nous reviendrons sur les affaires, et plus particulièrement sur Cahuzac, ce qu'elles révèlent du fonctionnement plus ou moins ordinaire de ce système…

Les grandes échéances de l'année écoulée, les terrains sur lesquels nous nous sommes mobilisés ces derniers mois, irrigueront le programme. La lutte pour la défense de l'emploi, contre les licenciements, contre les « grands projets inutiles » tel Notre-Dame-des-Landes, pour l'égalité des droits… seront bien évidemment abordés par les commissions nationales du NPA, en compagnie quelquefois d'invitéEs.

 

Avec nos intervenantEs et des militantEs anticapitalistes internationaux, nous reviendrons notamment sur l'expérience chilienne (40 ans après 1973) et prendrons la mesure de la situation sociale et politique dans le « monde arabe », de la Tunisie à la Syrie.

 

Enfin, nos fructueuses collaborations continuent : la Société Louise-Michel sera présente pour la cinquième année, accompagnée cette fois-ci de membres de Contretemps (revue et site). Agone, maison d'édition et revue politique, sera aussi à notre université d'été avec un de ses auteurs.

Et puis, comme chaque année, il y a tout le reste sur lequel nous reviendrons dans de prochains articles, notamment Karl Marx qui fera son grand « retour » dans une pièce de théâtre de Howard Zinn… En attendant, il est temps de mettre une croix dans son agenda… et de s'inscrire bien sûr.

 

La commission Université d’été

 

Pour plus de précisions, retrouvez la plaquette d’inscription sur le site du NPA http://npa2009.org/sites/default/files/Plaquette%20UE%202013.pdf

ou écrivez nous à universite.ete@npa2009.org

FICHE D'INSCRIPTION Ci-DESSOUS

 

 

 

UNIVERSITE DU NPA 2013 : ON CHANGE TOUT, ON LÂCHE RIEN
UNIVERSITE DU NPA 2013 : ON CHANGE TOUT, ON LÂCHE RIEN
UNIVERSITE DU NPA 2013 : ON CHANGE TOUT, ON LÂCHE RIEN
UNIVERSITE DU NPA 2013 : ON CHANGE TOUT, ON LÂCHE RIEN
Partager cet article
Repost0
14 août 2013 3 14 /08 /août /2013 18:34

une "auberge espagnole"

Chacun emmène quelque chose à manger et on partage!)

À l'initiative du groupe CGA de Clermont Ferrand

(Coordination des Groupes Anarchistes)

JEUDI 15 AOUT 2013

place du 1er mai à Clermont Ferrand

à 12H00

 

ON PART PAS EN VACANCES, MAIS ON BOUFFE ENSEMBLE!

pour tou-te-s les précaires qui n'ont pas les moyens de partir en vacances. Ce sera l'occasion de discuter de ce que nous refusons, le capitalisme, et de ce que nous proposons, l'anarchisme.

 

 

Partager cet article
Repost0
13 août 2013 2 13 /08 /août /2013 07:46
CERCLE DE SILENCE LE JEUDI 15 AOUT 2013

Un Cercle de Silence sera organisé

 

JEUDI 15 AOÛT 2013

de 18h30 à 19h00

PLACE DE JAUDE à Clermont Ferrand

à l'initiative du collectif « cercle de silence 63 »

 

Ce que nous refusons :

- capacité des centres de rétention multipliée par trois

- enfants privés de droits, au mépris de la Convention Internationale qui les protège

- enfermement et expulsion des étrangers

 

Dix années de cette politique ont mené à la condamnation de la France par la Cour Européenne des Droits de l'Homme.

 

 

Ce que nous demandons :

- droit de vote des étrangers

- suppression des objectifs chiffrés d'expulsion

- arrêt de l'enfermement des enfants et des familles

- confier les demandes d'asile au Ministère de la Justice ou des Affaires Étrangères et non au Ministère de l'Intérieur

- des procédures plus humaines en respectant la dignité de chacun

 

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : Le blog du npa-63
  • : Campagne du NPA
  • Contact

Recherche