Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
20 mai 2013 1 20 /05 /mai /2013 10:18

npa rouge horizontlTRACT HEBDOMADAIRE

DU NPA DU 15 MAI 2013

 

 

Le gouvernement obéit aux injonctions libérales de la Commission Européenne et prépare une nouvelle contre-réforme des retraites. La propagande est en marche sur le déficit des régimes de retraites, les sacrifices à consentir pour les sauver, les « mesures inévitables à prendre de toute urgence » !

 

UN TERRAIN RISQUÉ POUR LE GOUVERNEMENT

 

Une retraite décente, qui permette de profiter de la vie après le travail, et mette chacun et chacune à l’abri d’une vieillesse dans la misère, est un droit élémentaire. Ce droit est déjà mis à mal, en particulier pour les femmes dont les pensions ne représentent en moyenne que 62 % de celles des hommes ce qui amène 22 % des femmes âgées à être menacées par la pauvreté. Mais le gouvernement sait que la défense de ce droit a donné lieu aux puissantes mobilisations sociales de 1995, 2003 et 2010.

 

LE COUP DU DIALOGUE SOCIAL

 

Alors, pour donner un vernis de légitimité à la réforme qu’il veut faire adopter à l’automne, le gouvernement embringue les organisations syndicales dans une négociation avec le patronat, une conférence sociale qui se tiendra les 20 et 21 juin. Le Medef est ravi. La méthode des conférences sociales lui convient à merveille. La première a débouché sur l’ANI devenu loi de flexibilisation du travail qui lui donne entière satisfaction. Laurence Parisot passe à l’offensive. Elle réclame une réforme « sans tabou » , un allongement de la durée de cotisation à 43 ans d’ici 2020 et un recul de l’âge légal à « au moins 65 ans à l’horizon 2040 » !

 

FAIRE PAYER LES RETRAITÉ(E)S

OU FAIRE TRAVAILLER LES SALARIÉ(E)S PLUS LONGTEMPS

C'EST NON !

 

Plusieurs pistes sont envisagées par le gouvernement : l’augmentation de la CSG pour les retraitéEs de 6,6 à 7,5 %, la fin de l’indexation des pensions sur l’inflation, un nouvel allongement jusqu’à 44 annuités de la durée de cotisation nécessaire pour toucher une pension complète.

Ces solutions ne sont pas nouvelles, depuis 20 ans la durée de cotisations n’a pas cessé d’augmenter (de 37,5 à 41,5 annuités en 2015) et le niveau des pensions recule. Loin de sauver les retraites elles les détruisent et font le lit des systèmes privés, liés à la finance.

 

NOS RETRAITES NE SONT

NI TROP ÉLEVÉES, NI TROP LONGUES !

 

Ce sont les rentrées qui sont trop faibles minées par le chômage, par les bas salaires, par les exonérations de cotisations. En prenant sur les profits, en créant des emplois et en augmentant les salaires, il y a les moyens de garantir le droit à la retraite à 60 ans maximum, à 55 ans pour les salariéEs ayant subi des travaux pénibles, avec 75 % du salaire brut, calculé sur les six meilleurs mois de salaire, avec 37,5 annuités de cotisation maxi.

Gouvernement et patronat ont, ensemble, un plan de bataille pour imposer un nouveau recul. A nous de nous réunir dans nos syndicats et associations pour préparer la riposte, refuser le piège du dialogue social, discuter d’un plan pour une contre-offensive afin de mettre un coup d’arrêt à une politique entièrement dévouée au Medef contre les salariés.

 

Partager cet article
Repost0
15 mai 2013 3 15 /05 /mai /2013 10:00
« PIQUE-NIQUE SOLIDAIRE » CONTRE L'HOMOPHOBIE
dans le cadre de la journée mondiale de lutte contre l'homophobie
à l'initiative du collecetif égalité Maintenant
GILE – AIDES - ALHERT' – APGL - David et Jonathan – HES - Osez le Féminisme 63 - Le Planning Familial 63.
VENDREDI 17 MAI 2013
à 19H00 place de la Victoire
à Clermont Ferrand
 
homophobie.jpg
 
Le NPA appelle à participer à ce pique-nique solidaire afin de revendiquer l'égalité des droits pour tous, pour dire STOP aux actes homophobes.
 
 
Voir l'appel ci-dessous :
 
Un « pique-nique solidaire » contre l’homophobie
 
Le 23 Avril 2013, l’Assemblée Nationale a adopté le projet de loi ouvrant le mariage et l’adoption aux couples de même sexe à une très large majorité (331 voix pour, 225 voix contre). Après des années de mobilisations des associations LGBT soutenues par les associations féministes, de défense des droits humains, de familles laïques, d’organisations syndicales, politiques, philosophiques ou religieuses progressistes, des mois de débats, de controverses, émaillés de beaux moments de démocratie, les parlementaires se sont prononcés en faveur d’un texte de loi inclusif qui fait entrer les homosexuel-le-s dans une citoyenneté pleine et entière.
 
C’est également un premier pas vers la reconnaissance des familles homoparentales qui - bien qu’existant de fait par dizaines de milliers - n’avaient pas jusqu’ici d’existence légale. Le vote de cette loi qui fera date est un message de liberté, d’égalité et de fraternité envoyé à l’ensemble de la population française qui a tout lieu de s’en réjouir.
 
L’étape du Conseil Constitutionnel reste encore à franchir mais nous sommes très confiants sur les décisions qui seront rendues dans les prochains jours par ce dernier. Nous pourrons logiquement espérer célébrer les premiers mariages au milieu du mois de Juin et les premières procédures d’adoption pourront être engagées.
 
Nous rappelons qu’au-delà du mariage et de l’adoption d’autres discriminations subsistent pour les LGBT : l’impossibilité d’accès à la PMA pour les lesbiennes, l’impossibilité de filiation hors adoption et hors mariage pour les parents sociaux des familles homoparentales, les discriminations liées à l’identité de genre et au changement d’état civil pour les trans. Ce seront nos prochains combats.
 
Vendredi 17 mai prochain, journée internationale de lutte contre l’homophobie et la transphobie, le collectif Egalité maintenant* organise un « pique-nique solidaire » à partir de 19h, parce que, même si nous nous réjouissons du vote de cette loi, la victoire reste amère au vue des propos et réactions violents commis au cours de ces derniers mois.
 
Les homophobes en tout genre ont pris la parole dans tous les espaces médiatiques pour hurler leur opposition à l’égalité des droits. Et depuis le début, nous sommes nombreux-ses à mettre en garde sur cette tribune offerte à la haine.
 
Il n’aura pas fallu attendre longtemps pour que SOS homophobie voit son nombre d’appels augmenter de 30%. Désormais leurs intentions sont claires, empêcher les lesbiennes, les gays, les bi et les trans de se retrouver, de s’organiser, d’être visible, dans les lieux publiques, dans lieux privés… partout !
 
Il n’est ni alarmiste ni exagéré de dire que les homophobes veulent nous renvoyer dans nos placards! Mais qui peut les blâmer ?
 
Le droit stipulait jusqu’à présent que nous, gays, lesbiennes et trans avions moins de valeurs sociales que les hétérosexuel-le-s.
 
Que penser de ces nombreux-ses élu-e-s du deuxième parti de France qui utilisent la respectabilité de leur position dans la société pour légitimer cette opposition à l’égalité des droits? Ils ont soutenu notamment la Manif Pour Tous, mouvement qui depuis ses débuts prône la hiérarchie des sexualités et la supériorité d’une famille fantasmée, dite «naturelle», sur tout autre type de famille !
 
Tous les pires amalgames, que l’on croyait éculés depuis longtemps, ont été utilisés contre les homos (pédophilie, polygamie, trafic de l’enfant…).
 
Ils ont fabriqué « l’homosexuel », personne à leurs yeux ridicule et pathétique, mais aussi égoïste et dangereuse, dont il faudrait se débarrasser pour protéger la société.
 
La Manif Pour Tous a encouragé les appels à la haine tout en se défendant d’être homophobe. Alors qu’ils sont aujourd’hui dépassés par des mouvements plus radicaux issus de l’extrême droite qui mettent en acte les mots d’ordre qu’ils ont prônés, par l’intermédiaire de Mme Tellenne alias Frigide Barjot et ses acolytes, il est temps d’affirmer que nous ne sommes pas dupes: ils ont favorisé la haine décomplexée et les agressions dont nous sommes actuellement la cible !
 
Nous, Lesbiennes, gays, bisexuel-le-s, hétérosexuel-le-s, trans, femmes, hommes, blanc-he-s, non blanc-he-s, français-es ou immigré-e-s, refusons cette stigmatisation et nous nous rassemblerons pour crier HOMOPHOBIE, LESBOPHOBIE, TRANSPHOBIE, ÇA SUFFIT ! C’EST FINI !
 
* Collectif Egalité Maintenant : AGILE – AIDES - ALHERT' – APGL - David et Jonathan – HES - Osez le Féminisme 63 - Le Planning Familial 63.
 
 
 
Collectif ÉGALITÉ MAINTENANT
Espace LGBT
28 avenue Marx-Dormoy
63000 Clermont-Ferrand
 
 
 
 
Partager cet article
Repost0
14 mai 2013 2 14 /05 /mai /2013 22:32

 

NPA ballon

COMMUNIQUE DE PRESSE

DU NPA

DU 14 MAI 2013

 

Pour donner un vernis de légitimité à la réforme des retraites qu'il veut faire adopter à l'automne, le gouvernement embringue les organisations syndicales dans une négociation avec le patronat, dans une conférence sociale qui se tiendra 20 et 21 juin.

 


Le Medef est ravi. La méthode des conférences lui convient à merveille. La première a débouché sur l'ANI devenu loi de flexibilisation du travail qui lui donne entière satisfaction. Laurence Parisot passe à l'offensive. Elle réclame une réforme « sans tabou », un allongement de la durée de cotisation à 43 ans d’ici 2020 et un recul de l’âge légal à « au moins 65 ans à l’horizon 2040 » !

 

En écho à ces revendications patronales le gouvernement envisage plusieurs pistes dont l'augmentation de la CSG pour les retraitéEs de 6,6 à 7,5%, la fin de l'indexation des pensions sur l'inflation et un nouvel allongement jusqu'à 44 annuités de la durée de cotisation nécessaire pour toucher une pension complète.

 

Ces solutions ne sont pas nouvelles, depuis 20 ans la durée de cotisations n'a pas cessé d'augmenter (de 37,5 à 41,5 annuités en 2015) et le niveau des pensions recule. Loin de sauver les retraites elles les détruisent et font le lit des systèmes privés, liés à la finance.

 

Gouvernement et patronat ont, ensemble, un plan de bataille pour imposer un nouveau recul. Face à eux il faut refuser le piège du dialogue social. Il faut discuter d'un plan pour une contre-offensive face à cette politique entièrement dévouée au Medef contre les salariés.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0
13 mai 2013 1 13 /05 /mai /2013 09:06

Article écrit par François Sabado (extrait de TEANS du 8 MAI 2013 )

 

TEANS(journal Hebdomadaire du NPA)

 

Pour s'abonner, c'est ICI


preparons-la-riposte.png

 

Plusieurs dizaines de milliers de personnes se sont rassemblés ce dimanche 5 mai à l’appel du Front de gauche et d’autres organisations, dont le NPA qui manifestait sur ses propres mots d’ordres. C’est un succès.

 

Dans une situation marquée par le sale boulot gouvernemental, la brutalité des attaques patronales, des reculs du mouvement social, et l’offensive de la droite et de l’extrême droite contre le mariage pour tous, il fallait reprendre la rue. Après la manifestation du 30 septembre contre le traité européen, c’est une grande manifestation d’opposition de gauche à la politique gouvernementale. Au-delà des positions de la direction du Front de gauche, des dizaines de milliers de personnes ont exprimé leur rejet des politiques gouvernementales d’austérité.

 

UN PREMIER PAS.

 

Il faut maintenant s’appuyer sur cette manifestation, la remobilisation militante qu’elle a montrée, pour construire la résistance sociale aux plans de licenciements, pour défendre l’emploi, augmenter les salaires, relancer les services publics. Elle doit se prolonger dans la manifestation nationale du 11 mai contre l’aéroport de Notre-Dame-des-Landes, ou dans la mobilisation pour l’égalité des droits, en particulier la défense des droits des homosexuelLEs.

 

Ilfaut frapper ensemble pour changer les rapports de forces entre le mouvement social et le gouvernement, la droite et le Front national.

 

Dans la course de vitesse engagée entre l’extrême droite et le peuple de gauche, il est décisif ­d’arracher des victoires partielles, d’enclencher une dynamique de mobilisation, de construire une opposition de gauche au gouvernement qui bloque les plans d’austérité et impose la satisfaction des besoins sociaux de la population.

 

L’unité d’action, avec le Front de gauche comme avec Lutte ouvrière, est décisive pour faire basculer le rapport de forces en faveur des classes populaires. Mais il faut aussi construire une alternative anticapitaliste face à la profondeur de la crise du système, une politique de rupture avec les exigences de l’Union européenne, l’annulation de la dette illégitime, la socialisation publique du service bancaire et des secteurs clés de l’économie.

Et dans ce domaine, il y a des différences avec les dirigeants du Front de gauche : on ne peut combattre la politique du gouvernement Hollande et exiger de devenir Premier ministre du même Hollande, comme le fait Mélenchon. Les différences entre le social libéralisme et une gauche qui défend les intérêts des classes populaires ne sont pas, comme l’expliquent les responsables du FdG une question de curseur mal placé au sein d’une même majorité PS, Verts et Front de gauche.

 

Contre un gouvernement social libéral, il faut un gouvernement anti austérité qui s’appuie sur le mouvement social et amorce une rupture avec le système capitaliste. Cela suppose de marcher séparément pour déployer une politique anticapitaliste indépendante.

Partager cet article
Repost0
9 mai 2013 4 09 /05 /mai /2013 07:45
affiche-nndl.pngCe samedi 11 mai, une chaîne humaine de 25 km encerclera la ZAD (zone à défendre). Cette démonstration de force unitaire et nationale sera décisive. Les travaux sont officiellement repoussés de six mois mais le gouvernement ne renonce pas à son projet inutile et destructeur défendu par le PS, l’UMP et le PCF (excepté quelques fédérations locales et des oppositions ici ou là).

ENTERRONS LE PROJET !
 
Les trois commissions (Agriculture, Expertise scientifique et celle dite « de dialogue ») mandatées par Ayrault ont rendu leurs rapports. Tout ce que cherche le gouvernement, c’est une trêve démobilisatrice, un faux-semblant de concertation pour justifier des choix politiques et économiques sous couvert d’arguments techniques.
 
Pour autant, si le gouvernement suivait réellement les recommandations des commissions, il lui faudrait entièrement réviser le projet car les aménagements de transport de la Zad sont à revoir. Quant aux « compensations environnementales », elles sont carrément invalidées.
 
Le gouvernement est cependant capable d’ignorer superbement ces recommandations : pour lui comme pour la droite et le patronat locaux, la démocratie est une simple affaire de communication. Il n’y a pas d’autre voie que le rapport de forces et la mobilisation unitaire pour gagner, faire plier Vinci et le gouvernement.
Le 11 mai, la floraison de comités de soutien sur tout le territoire viendra renforcer l’initiative et fera de la chaîne humaine un moment fort de la lutte.
 
UNE LUTTE ANTICAPITALISTE
 
Ce projet est à la fois inutile socialement, dévoreur de fonds publics, dévastateur écologiquement et destructeur de terres agricoles. Son seul but est de satisfaire les appétits de la multinationale Vinci et de quelques potentats locaux. Il illustre à lui seul toute la capacité de destruction du capitalisme qui, au nom d’une vision productiviste dépassée de la croissance et du développement économique, n’offre pas d’autre choix que de construire toujours plus d’infrastructures routières, portuaires, aéroportuaires.
 
Notre-Dame-des-Landes est le symbole de tous les grands projets inutiles (Grand Paris, ligne TGV Lyon-Turin ou au Pays Basque, EPR…). L’équivalent d’un département français de surfaces agricoles disparaît tous les sept ans. Des fermes, des emplois, de la production de denrées alimentaires sont détruits par les projets aussi destructeurs qu’inutiles. C’est donc une remise en cause forte du modèle de société capitaliste qui est en jeu.
 
La mobilisation oppose un tout autre projet de société dont l'objectif est de répondre aux besoins sociaux et écologiques du plus grand nombre, et non aux appétits d'une minorité. L’alliance des paysans et des zadistes est au cœur de la lutte, au cœur de l’occupation, au cœur d’un espoir « que nos vies, nos habitats, nos champs ne soient plus broyés par les logiques marchandes et par les visions stériles de l’aménagement du territoire ».
 
Mais la lutte contre l’aéroport de Notre-Dame-des-Landes, c’est aussi un mouvement d’opposition radicale à la gauche libérale qui, à travers ce projet, démontre toujours plus sa soumission aux intérêts du patronat et des plus riches, en sacrifiant les populations au nom de l’austérité. C’est pourquoi, dans ce contexte, une victoire à Notre-Dame-des-Landes constituerait un point d’appui pour toutes les luttes. Il est donc essentiel d’assurer une mobilisation maximale pour ce samedi 11 mai.
 
Un regroupement autour du NPA sera organisé sur place pour y faire entendre notre voix anticapitaliste.
 
UNE LUTTE PHARE POUR TOUT LE MOUVEMENT SOCIAL
 
Autour de Notre-Dame-des-Landes se construit un mouvement d'opposition radicale et concrète à la politique du gouvernement Hollande-Ayrault qui, sur le terrain écologique et social, n'a rien à envier à celle de ses prédécesseurs, malgré la présence de ministres EÉLV. La résistance à la répression a déjà fait reculer le gouvernement. Les formes de lutte rappellent à bien des égards celle des paysans du Larzac. On y voit les mêmes solidarités se développer et l’évidence que nos intérêts sont communs, qu’on soit ouvrierE, paysanNE, infirmierE, postierE, artisanE, routierE…
 
Pas de compte en Suisse, pas d’argent dans les paradis fiscaux !
 
Une première victoire à Notre-Dame-des-Landes serait un bel encouragement pour l'ensemble du mouvement social, pour touTEs celles et ceux qui pensent que nos vies valent plus que leurs profits.
VIDEO POINT D'ACTUALITE 5 MAI 2013 DU NPA
par Catherine Della
sur la lutte contre l'aéroport de Notre Dame Des Landes 
 
 
MOBILISATION SAMEDI 11 MAI 2013
CONTRE L'AYRAULTPORT DE NOTRE DAME DES NANTES
 
Plus d'informations : www.chaine-humaine-stop-aeroport.org
 
Le point de rendez-vous NPA est MONTJEAN : (voir le plan ICI)

Ce sera le point de rassemblement de tout le NPA : c'est à 2 km de NDDL et 2 km de la porte 2.
 
L'arrivée de tous les cars est à NDDL par la porte 8 (voir la fiche sur le site du rassemblement : http://www.chaine-humaine-stop-aeroport.org/images/informations-pratiques/infos-pratiques-11mai-chaine-humaine-cars.pdf).

Pour les voitures, rendez-vous à la porte 2 pour le NPA empruntez la N137 Sortie « L'Érette »
 
 
  VINCI-est-Partout.png
 
Les Grands Chantiers phares inutile socialement, économiquement, écologiquement :
- Vinci Concessions avec l aéroport de Notre Dame des Landes de Nantes
- Vinci Constructions/Environnement sur le chantier de l'incinérateur de Clermont
- Vinci Autoroutes avec l'A89 Lyon-Bordeaux inaugurée le 18 janvier 2013 en grandes pompes !

CONVERGENCE DES LUTTES
CONTRE TOUS CES PROJETS INUTILES,
COUTEUX, ECOLOGIQUEMENT NEFASTE

Il faut regrouper nos forces pour dénoncer l'enrichissement des grands groupes tels qu'Eiffage,Bouygue, Vinci... par la mise en place de projet aucunement utile à l'ensemble de la population.

NOS VIES VALENTS PLUS QUE LEURS PROFITS
 
 
RESISTANCE à VINCI
 
Pour contacter le collectif 63 de soutien à la lutte contre l'aéroport de NDDL
 
collectif-nddl.png
site internet du  collectif contre l'incinerateur: www.airpur.org
 
Partager cet article
Repost0
8 mai 2013 3 08 /05 /mai /2013 08:40

npa rouge horizontl

 

Un an après son élection, force est de constater que le changement tant promis par le candidat Hollande n’a pas eu lieu. Rien d’étonnant à cela puisque depuis le 6 mai 2012, Hollande et son gouvernement n’ont eu de cesse d’apporter « des preuves d’amour » au Medef.

Les 20 milliards d’euros de cadeaux fiscaux et la destruction du code du travail via la loi dite de « sécurisation de l’emploi » en sont des illustrations édifiantes.

 

UN AN DE RENIEMENT

 

Des rares promesses du candidat Hollande qui auraient pu un tant soit peu froisser le patronat et les plus riches, rien n’est resté. La renégociation du TSCG, l’imposition à 75%, la loi de « dissuasion » des licenciements, la fermeture de la centrale nucléaire de Fessenheim, le droit de vote des étrangers, le non-cumul des mandats, la révolution fiscale… tout est passé à la trappe, sauf la loi en faveur du mariage pour tous, seule promesse tenue, qui ne peut cacher la forêt des reniements.

 

Pire, en un an, aucune attaque majeure de Sarkozy n’a été remise en cause. Sur certaines questions comme celle de la réduction des déficits ou de l’immigration, il y a même une véritable continuité avec le gouvernement précédent. 2012 a été l’année record des expulsions des immigréEs… triste record sous un gouvernement dit de gauche. Continuité aussi également de la politique de la Françafrique avec l’intervention au Mali.

 

ILS GARDENT LE CAP !

 

La politique d’austérité menée par le gouvernement Hollande-Ayrault dégrade les conditions de vie du plus grand nombre. Le taux de chômage bat des records historiques, la précarité et la pauvreté s’installent durablement et touchent de plus en plus de jeunes, de salariés, de chômeurs et de retraités.

 

FACE A CETTE SITUATION, LA COLERE SE FAIT ENTENDRE.

 

Celle des salariés qui luttent contre les licenciements et les fermetures d’usines ou les suppressions d’emplois dans le secteur public ; celle qui s’exprime contre l’Ayraultport à Notre-Dame- des-Landes ou encore celle des manifestants du 1er et du 5 mai.

 

Malgré cela, Hollande et son premier ministre ont décidé de garder le cap. L’austérité sera poursuivie au nom de la croissance et de l’emploi. Nos retraites sont d’ores et déjà dans le collimateur du gouvernement et du Medef et les privatisations vont s’accélérer.

 

RESISTER ET S'OPPOSER

 

Cette politique prépare le retour de la droite, si discrète sur les mesures économiques du gouvernement et nourrit la montée du Front national qui se renforce grâce aux reculs sociaux et aux affaires qui touchent la gauche et la droite.

 

Il y a urgence à développer et à faire converger les mobilisations afin de changer le rapport de force et construire une alternative politique contre la droite et l’extrême droite dans la perspective d’un gouvernement anti-austérité qui interdise les licenciements, augmente les salaires et les retraites pour imposer une autre répartition des richesses, développe les services publics, annule la dette et crée un monopole public bancaire. Il y a urgence à mettre les banques, le patronat et leurs serviteurs hors d’état de nuire.

Partager cet article
Repost0
6 mai 2013 1 06 /05 /mai /2013 12:22
Il faut savoir que le France avec ses 58 réacteurs est le pays le plus nucléarisé au monde.

L'exploitation de l'uranium présentée comme un "cycle vertueux" par le lobby nucléaire, cache en réalité une chaîne du combustible sale, polluante et non-maîtrisée.

Mais que savons nous de l'uranium, le combustible sur lequel repose toute la filière nucléaire ? pas grand chose!!!

C'est pour cela que le réseau sortir du nucléaire à lancer une campagne
«  NUCLEAIRE : DE LA MINE AUX DECHETS , TOUS CONCERNES »
 
NUCLEAIRE-DE-LA-MINE-AU-DECHET.png
 
Cette campagne a commencé le 25 avril par le lancement d'un vidéo qui met à mal le mythe d'une industrie nucléaire propre et sûre .
 
 
Les première mobilisations ont eu lieu du 25 au 28 avril 2013 partout en France et notamment en Auvergne, pour pouvoir barrer ensemble la route à l’uranium.
 
 
 
Cette campagne se poursuit, plus d'informations sur cette campagne ICI
 
Partager cet article
Repost0
5 mai 2013 7 05 /05 /mai /2013 22:41

COMMUNIQUE DE PRESSE DU NPA

DU 5 MAI 2013

Affiche_gouvernement_austerite.JPG

 

Jean-Marc Ayrault, était ce soir sur TF1 pour faire le bilan de cette première année au pouvoir. Aucune surprise, c’est le moins qu’on puisse dire tant le premier ministre n’avait rien à dire sauf à répéter la même rengaine rigoriste et austère.

 

Il reste droit dans ses bottes. Malgré l’impopularité historique de Hollande et de son gouvernement, la réduction des déficits, au nom de la croissance et de l’emploi, sera poursuivie ainsi que les réformes structurelles comme celle des retraites. Au nom de cette politique, il annonce la vente d'un partie des "bijoux de famille" c'est-à-dire des parts "détenues par l'Etat dans des entreprises publiques". Une vente qui annonce la dégradation du sort des salariés de ces entreprises.

 

Il reste sourd à la colère des salariés, des jeunes, des chômeurs, des retraités qui voient chaque jour leurs conditions de vie se dégrader.

 

Il continue de nier qu’il mène une politique d’austérité, à la botte du Medef et tourne le dos aux aspirations des classes populaires. Pour Ayrault, la seule politique viable est la sienne !

 

Plus que jamais nous devons construire une opposition de gauche à ce gouvernement comme nous l’avons rappelé, dans la rue, quelques heures avant l’intervention du premier ministre.

Partager cet article
Repost0
1 mai 2013 3 01 /05 /mai /2013 18:06
L'état d'Israël a été créé en 1948 sur un territoire formant 76% de la surface de la Palestine. 83% des arabes qui vivaient sur ce qui forme aujourd'hui Israël, soit 800 000 personnes, ont été expulsés de leurs terres et de leurs maisons. Aujourd'hui encore la majorité des Palestiniens sont des réfugiés, vivant dans des camps et des conditions économiques précaires.
 
En 1967 l'armée israélienne a occupé militairement la totalité des territoires palestiniens. Aujourd'hui encore la Cisjordanie est toujours occupée. L'armée israélienne y favorise l'installation de colonies de peuplement sionistes, y contrôle et entrave les déplacements des palestiniens sur leur propre territoire.
 
Elle impose par milliers des arrestations administratives sans durée, sans jugement à de nombreux palestiniens (y compris des enfants), soumettant tous les palestiniens à des contrôles tatillons, vexatoires et arbitraires. Les palestiniens sont dépendants de l'occupant pour tout ce qui concerne tes importations et les exportations.
 
L'économie palestinienne est sinistrée. Son agriculture est désorganisée en particulier par les murs construits par l'occupant, isolant des champs des villages, par le grignotage régulier des terres palestiniennes par les colons sionistes, par les arrachages d'oliviers et les destructions de maisons palestiniennes.
 
Les colons (450 000 en Cisjordanie) accaparent plus des 3/4 de l'eau potable au détriment des 2,3 millions de palestiniens de Cisjordanie. Les colons, défendus par l'armée, visent sans ambiguïté à vider la Palestine de ses habitants pour leur voler leurs terres.
 
D'une superficie de 360 km2, peuplé de 1500 000 habitants dont les 2/3 sont des réfugiés, Gaza est soumis régulièrement à un blocus et à des bombardements meurtriers. Il est devenu « une prison à ciel ouvert ». Les palestiniens y vivent dans une misère dramatique où l'eau potable est de plus en plus rationnée.
 
Depuis 1948, Israël a toujours refusé d'appliquer les résolutions de l'ONU concernant les droits des palestiniens et viole régulièrement les traités internationaux. Jamais aucune mesure de rétorsion n'a pu être appliquée grâce au soutien sans faille des USA et de l'Union Européenne.
 
Un accord d'association Union Européenne-Israël entré en vigueur le 1er juin 2000 donne à l'état d'Israël un statut de partenaire commercial et économique privilégié.
 
Une campagne internationale dite BDS (Boycott, Désinvestissement,
Sanctions) veut combattre la politique de colonisation des territoires palestiniens.(plus d'information ICI)
 
Le NPA appelle à soutenir la campagne BDS et à participer aux initiatives de soutien aux droits du peuple palestinien.
 
Le NPA t'invite à participer à la
 
PROJECTION-DEBAT DU FILM
5 CAMERAS BRISEES
à l'initiative de l'AFPS en partenariat avec le cinéma le RIO
LUNDI 6 MAI 2013
20H30 Cinéma le RIO
adresse rio
palestine-soiree.png

 
 
Partager cet article
Repost0
27 avril 2013 6 27 /04 /avril /2013 22:26

tract intersyndical

 

POUR LES SALAIRES

POUR L'INTERDICTION

 DES LICENCIEMENTS

CONTRE L'ANI

POUR LA DÉFENSE DE

 LA PROTECTION SOCIALE

TOUTES ET TOUS À LA MANIFESTATION

MERCREDI 1er MAI 2013

à l'appel de la CGT,SOLIDAIRE,FSU,UNEF

 

 

 

 

 

 

 

 

Manifestations et rassemblements dans le Puy de Dôme :

 

CLERMONT FERRAND

9h : dépôt de gerbe à la mairie

MANIFESTATION 10H00 place Delille

 

ISSOIRE :RASSEMBLEMENT 10H30 Parvis de Pomel

 

RIOM : RASSEMBLEMENT 10H30 devant la Poste

 

SAINT ELOY LES MINES : RASSEMBLEMENT 10H00

au parking « Chèze » à l’entrée sud

 

THIERS : 10 h 00, RASSEMBLEMENT Place de la mairie

 

Le NPA appelle à participer à ces rassemblements

 

Sur Clermont-Ferrand , le tract ci-dessous sera distribué

 

tract-1er-mai-1.png

tract-1er-mai-2-copie-1.png

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : Le blog du npa-63
  • : Campagne du NPA
  • Contact

Recherche