Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
23 mars 2015 1 23 /03 /mars /2015 07:28
LES PATRONS DE CONSTELLIUM ISSOIRE ONT DECIDE D'ELIMINER TOUTE RESISTANCES A LEUR NOUVELLE ORGANISATION. RESULTAT : 7 SUICIDES DEPUIS 4 ANS ET PLUSIEURS LICENCIEMENTS ABUSIFS.

C’est pour accroître encore plus leurs profits que les patrons d’Issoire mettent en place de nouvelles règles d’organisation du travail :  « la lean production » qui a déjà fait ses preuves dans l’automobile : suppressions de postes, flexibilité maximale et précarité des emplois. Avec cette technique tout est prétexte pour améliorer les profits. Les travailleurs doivent totalement se soumettre aux nouvelles obligations des patrons au détriment de leur sécurité et de leur santé.

Ces patrons ont aujourd’hui les coudées franches grâce au gouvernement, en particulier aux lois MACRON qui entre autre diminuent le rôle des prud’hommes, cassent la médecine du travail et coupent les moyens aux inspections du travail. Et ce même gouvernement arrose de subventions, crédit impôt et baisses de cotisations ces patrons assassins.

Le gouvernement est doublement complice de cet acharnement à la recherche du profit au détriment de la vie des travailleurs : c’est le premier actionnaire de Constellium avec plus de 12 % du capital …

Les salariés de cette usine, grâce à leur mobilisation, ont déjà permis la condamnation de Constellium pour licenciement abusif.

C’est en poursuivant leur mobilisation, atelier par atelier, en imposant l’unité dans leurs rangs qu’ils barreront la route aux volontés des patrons, aujourd’hui tellement soutenus par ce gouvernement


 

Partager cet article
Repost0
22 mars 2015 7 22 /03 /mars /2015 21:04

COMMUNIQUE DU NPA DU 22 MARS 2015

APRES LE PREMIER TOUR DES ELECTIONS DEPARTEMENTALES :

Le premier tour des élections départementales a été marqué par une forte abstention alors que tous les grands partis en avaient fait un enjeu national d’importance. Bien qu’en baisse par rapport au précédent scrutin, cela souligne la rupture entre les classes populaires, le monde du travail, et les partis institutionnels plus soucieux des intérêts des classes dominantes que de ceux de la population. Sans surprise, c’est une nouvelle claque dans les urnes pour le PS et sa politique soumise au MEDEF menée depuis presque trois ans.

C’est bien cette politique qui relance l’UMP et Sarkozy comme elle nourrit l’inquiétante montée du Front National qui, dimanche prochain, pourrait obtenir un très grand nombre d’élus et peut-être même remporter quelques départements.

Cette situation traduit la désespérance d’une grande partie du monde du travail et la crise sociale et politique que génère l’offensive contre la population mise en œuvre par les gouvernements successifs pour alimenter les profits d’une minorité de patrons et de banquiers.

Loin de porter une réponse à la crise qui corresponde aux intérêts de la population, Marine Le Pen et le FN n’ont qu’une ambition : aller au pouvoir pour servir les intérêts des classes dominantes avec encore plus de brutalité, en prenant celles et ceux issus de l’immigration comme boucs émissaires pour mieux attaquer l’ensemble du monde du travail.

Face à cette menace, nombreux seront celles et ceux qui voudront, au second tour,  voter contre le FN, battre l’extrême-droite. Se prêter au jeu du « front républicain », auquel invite le Parti socialiste en votant pour l’UMP quand celle-ci est face au FN, serait un leurre, un piège. Cependant, face à la possibilité d'élection de membres du FN, nous appelons à battre l’extrême-droite quand un candidat de gauche lui est opposé.

Les élections et le PS ne sont pas un rempart contre la montée de l’extrême droite ou contre le retour de Sarkozy qui joue de plus en plus sur le même terrain que Le Pen.

Pour s’opposer au retour de l’UMP comme à la montée de l’extrême-droite, il est indispensable de combattre la politique du gouvernement PS-Medef. Il est urgent que les salariés et leurs organisations  reprennent le chemin des mobilisations pour combattre les politiques pro-patronales et la montée des droites extrêmes qui en est la conséquence. 

La journée de grève et de manifestation du  9 avril sera une étape importante dans le bras de fer avec ce gouvernement, en particulier pour défaire la loi Macron. L’enjeu est de regrouper une opposition populaire unifiant tous les combats contre l’austérité, le chômage et le racisme. 

APRES LE PREMIER TOUR DES ELECTIONS DEPARTEMENTALES :
Partager cet article
Repost0
19 mars 2015 4 19 /03 /mars /2015 16:13

COMMUNIQUE DU NPA DU 19 MARS 2015

TUNISIE, UN ATTENTAT CONTRE LES FORCES VIVES DE LA PREMIERE REVOLUTION DU MONDE ARABE

Le NPA exprime toute son horreur face à l'attentat qui a causé plusieurs dizaines de morts et de blessés en Tunisie. Les responsables de cet acte odieux ont voulu semer la peur contre la population, les travailleurs et aussi affirmer, malgré les revers qu'ils ont subis ces derniers temps, que leur volonté d'instaurer un État islamiste, comme dans d'autres pays de la région, demeurait intacte.

En s'attaquant à des touristes étrangers, ils ont voulu simultanément porter un coup durable à l’économie tunisienne qui tire une part importante de ses ressources du tourisme et affirmer leur mépris de la culture et de la liberté.

 

Ils espèrent que le développement d'un chaos, à la fois économique et sécuritaire, facilitera la réalisation de leur projet. Cet attentat va inévitablement renforcer « au nom de l'union nationale » les mesures répressives à l'égard de toutes celles et ceux qui revendiquent et qui luttent pour leurs droits dans ce pays, en premier lieu les militantEs des organisations ouvrières.

Le pouvoir qui a dirigé la Tunisie en  2012 et 2013 porte une lourde responsabilité politique et morale. Il a en effet protégé et laissé prospérer les milices islamistes pendant de longs mois et a entravé les poursuites à leur égard. Aujourd'hui le gouvernement, au service des classes dominantes dirigé par Essebi et auquel participent des membres d'Ennahdha, ne peut être en rien un rempart contre la montée en puissance des groupes armés se réclamant de l'Islam politique.


 

Pour faire face à la menace djihadiste, la population tunisienne ne peut compter que sur l'importance de ses mobilisations, sur ses propres luttes pour conquérir la démocratie et le contrôle de la vie économique. Les organisations du mouvement ouvrier, syndicats, partis politiques de gauche et associations doivent se faire les porte-paroles des intérêts des classes exploitées pour refuser à la fois le joug des islamistes et la politique répressive et sécuritaire du gouvernement.

Partager cet article
Repost0
19 mars 2015 4 19 /03 /mars /2015 08:28

COMMUNIQUE DU NPA DU 18 MARS 2015

ELECTIONS DEPARTEMENTALES : DEPUIS 30 ANS, LES POLITIQUES DE DROITE ET DE GAUCHE ONT FAIT LE JEU DU FN

Ce dimanche 22 mars aura lieu le premier tour des élections départementales dont tous les grands partis institutionnels ont fait un enjeu national. Au sein du monde du travail, des classes populaires, le parti de l'abstention pourrait être le premier parti de France.

 

Bien difficile pour Valls et les autres  de convaincre les victimes de leur politique toute dévouée au Medef de voter pour les candidats du PS. Sarkozy et les candidats de la droite, après avoir mené la même politique pendant 5 ans voudraient faire croire qu'ils feront autre chose qu'une austérité renforcée, augmentant encore le chômage, la précarité et le recul des salaires. Ils se fichent du monde. S'ils font autre chose, ce sera une politique plus à droite encore, une politique proche de celle du FN.

 

Oui, droite et gauche mènent depuis trente ans la même politique au service des patrons, des choix des entreprises du CAC 40, d'attaques répétées contre les salarié-e-s, les chômeurs, chômeuses, les jeunes, les immigré-e-s, dont profite le FN.

 

C'est bien pourquoi on ne peut croire Valls quand il prétend sonner l’alarme face à la montée de Marine Le Pen. Il espère ainsi sauver des postes pour le PS, tout comme Sarkozy quand il accuse le PS de faire le jeu du FN.

 

Marine le Pen les double sur le terrain de la démagogie en osant se présenter comme défendant les intérêts des salariés, des classes populaires. Pur mensonge, elle n'a qu'un souci, accéder au pouvoir pour servir son monde, celui des riches, des patrons. Accéder au pouvoir en flattant les préjugés, le racisme, la xénophobie qui grandissent sur le terrain de la démoralisation, du recul social, du chômage, de l’absence de perspectives pour mieux soumettre la population aux intérêts du patronat et des banques. Elle et son parti sont les pires ennemis du monde du travail.

 

Face à l'austérité gouvernementale, face aux désirs de revanche de Sarkozy et des siens, contre la menace du FN, les  salarié-es, les chômeurs et les chômeuses, les jeunes, toutes celles et tous ceux qui n'en peuvent plus de ces cadeaux aux riches, pourront dans quelque cas voter pour des candidats et des candidates anticapitalistes soutenus par le NPA, Lutte ouvrière ou des listes locales.

 

Pour lutter efficacement contre l'austérité, le racisme et le FN, ce qui est essentiel c'est qu'émerge dans les luttes, une véritable opposition populaire unifiant tous les combats, contre l'austérité, contre le chômage, contre le racisme, pour la défense des droits sociaux et démocratiques, qui soit une réponse collective en faveur des intérêts du plus grand nombre, contre les choix capitalistes, pour préparer un affrontement avec ce gouvernement qui fait le jeu de la droite et de l'extrême-droite.

 

Lutter contre le FN, c'est agir pour que la journée de grève et de manifestation du 9 avril, après celle du 21 mars contre tous les racismes, soit un succès qui permette le plus large rassemblement des victimes de l'offensive du gouvernement et du Medef, pour préparer une mobilisation  d'ensemble afin de changer le rapport de force et en finir avec les politiques d’austérité.

Partager cet article
Repost0
18 mars 2015 3 18 /03 /mars /2015 07:46
RIEN A ATTENDRE DES ELECTIONS DEPARTEMENTALE. POUR BRISER L'OFFENSIVE DU GOUVERNEMENT ET LA MONTEE DU FN. PAS D’AUTRE VOIE  QUE LE CHEMIN DES LUTTES

A la veille des élections départementales des 22 et 29 mars, du PS à l’UMP, tous les partis qui portent une responsabilité dans la situation actuelle en font un enjeu national.

 

Et pour le gouvernement, c’est le FN qui risque, qui peut, qui va gagner. Pour Valls, le FN est même « aux portes du pouvoir », il « peut gagner les présidentielles de 2017 » ! Alors, il faudrait aller voter et voter bien… PS bien sûr ! Pour une autre politique ? Certainement pas. Hollande et Valls l’ont répété : il « hors de question » de changer de politique.

 

Valls et Hollande,

meilleurs rabatteurs de voix pour le FN

 

Alors, c’est vrai, quand la politique de ce gouvernement ne cesse d’aggraver le chômage et la dégradation des conditions de vie du plus grand nombre, pourquoi ceux et celles qui iront voter iraient-ils le faire pour le parti au pouvoir qui persiste et signe ?

 

C’est la politique de ce gouvernement, 100% au service des capitalistes, qui permet au FN d’être en passe de devenir le premier parti du pays, sur le plan électoral.

 

Parce que la loi pour la « sécurisation » de l’emploi, qui permet une flexibilité sans limite dans les entreprises, de baisser les salaires, d‘allonger le temps de travail, de ne plus payer une partie des heures supplémentaires, c’est lui.

 

L’allongement de la durée de cotisation avant de partir en retraite, c’est encore lui. La loi Macron, qui vise à détruire ce qu’il reste de protecteur dans le droit du travail en s’attaquant à l’Inspection du travail, à la médecine du travail, au droit pénal du travail, c’est toujours lui.

 

Ce qui nourrit le FN, c’est bien cette servilité révoltante de ce gouvernement à l’égard des possédants et des riches.

 

Le FN, le pire ennemi des travailleurs

et des classes populaires

 

Mais en réalité, du côté du FN, personne ne critique réellement la politique anti-ouvrière de Hollande, Valls, Macron, du PS ou de l’UMP. Jamais un mot contre les licencieurs ou contre les profits, les actionnaires et les spéculateurs.

 

Et tous ceux et celles qui iront voter pour le FN en pensant que c’est « le seul parti qu’on n’a pas encore essayé » ou qu’il « ne peut pas faire pire que ce qu’on a déjà eu » ne voient pas que le FN nous réserve pourtant encore pire. Si le FN devait parvenir au pouvoir, il défendrait lui aussi le profit des capitalistes et se montrerait incapable de défendre les services publics attaqués. Il le ferait avec encore plus de brutalité, en tentant de dévoyer le mécontentement contre des boucs émissaires qui n’y sont pour rien, les immigrés

 

Sa politique ? Le racisme et la propagande anti-immigrés. Pour nous diviser selon la couleur de la peau, l’origine ou la religion, alors que pour combattre la politique de ce gouvernement au service des possédants et des riches, nous avons besoin d’unité.

 

La seule riposte possible :

l’unité des travailleurs contre ceux qui les exploitent

 

Ce n’est pas du résultat de ces élections que viendra la possibilité d’en finir avec le chômage, l’austérité, le démantèlement des services publics. Pour faire échec aux attaques et aux régressions produites par ce gouvernement PS-MEDEF, il n’y aura pas d’autre moyen que de se mobiliser, de reprendre le chemin des luttes et de la coordination de celles qui existent déjà. Dans ce combat, à l’opposé de ce que défend « l’espérance bleu marine » de Le Pen, les travailleurs immigrés sont évidemment nos alliés.

 

Le 9 avril prochain, la journée nationale de grève et de manifestations contre l’austérité et la loi Macron, appelée par la CGT, FO, Solidaires et la FSU doit devenir la première étape pour construire l’indispensable épreuve de force contre toute la politique de ce gouvernement.

RIEN A ATTENDRE DES ELECTIONS DEPARTEMENTALE. POUR BRISER L'OFFENSIVE DU GOUVERNEMENT ET LA MONTEE DU FN. PAS D’AUTRE VOIE  QUE LE CHEMIN DES LUTTES

Sur Clermont-Ferrand

JEUDI 9 AVRIL 2015

10H30 Place du 1er mai

Partager cet article
Repost0
17 mars 2015 2 17 /03 /mars /2015 08:05

COMMUNIQUE DU NPA DU 16 MARS 2015

LE GOUVERNEMENT N'AIME PAS LE BIO !

Les primes aux agriculteurs bio ou en conversion bio auraient dû être versées à l’automne 2014, pour la campagne 2014, elles n’ont toujours pas été versées.

 

Et maintenant le ministre de l'agriculture, Le Foll, annonce que les aides sont réduites de 25 %. La raison invoquée est simple : le montant réservé pour l'agriculture bio était plafonné, il manquerait donc 14 millions pour les maintenir au niveau prévu pour tous les agriculteurs/trices concernéEs.

 

Il y a trop d’agriculteurs en conversion bio, donc il faut partager le maigre gâteau ! Contrairement à son affichage écolo, surtout à l'approche du sommet climat, le gouvernement n'encourage absolument pas le bio.

 

Il met quelques millions pour faire semblant, beaucoup moins que pour l'agriculture productiviste. Mais s’il y a trop de volontaires, le masque tombe.

 

Dans le même temps il se tient du côté des tenants de l'agro-industrie comme la culture intensive du maïs et ses barrages comme celui de Sivens ou les élevages industriels...

 

Le NPA apporte son soutien à celles et ceux, agriculteurs/trices bio ou en conversion qui se battent comme nous contre les multinationales comme Monsanto, contre les OGM, les pesticides, les engrais chimiques.

Partager cet article
Repost0
16 mars 2015 1 16 /03 /mars /2015 06:02

Le 21 mars prochain nous appelons à manifester

pour la journée mondiale contre le racisme.

 

Cela prendra place dans un contexte marqué par l'attaque de Charlie Hebdo suivi de l'attentat antisémite de la porte de Vincennes. Nous condamnons ces meurtres et nous refusons que cela soit utilisé pour banaliser l'islamophobie et renforcer les politiques d’État racistes et liberticides.

 

Nous refusons que cela soit utilisé pour légitimer les théories d'un « choc des civilisations » qui dressent des populations les unes contre les autres en raison de leur religion réelle ou supposée.

 

Nous condamnons l'islamophobie et l'antisémitisme et toutes les formes de racisme comme nous condamnons les stigmatisations contre les quartiers populaires.

 

Nous refusons les actes négrophobes.

 

Nous refusons la chasse aux migrantEs et aux Rroms et les limitations à la liberté de circuler.

 

Nous refusons toute restriction à nos capacités de résister aux politiques antisociales au nom d'une « union nationale ».

 

Nous refusons de nous résigner à la montée de l'extrême-droite qu'elle prenne la forme du Front national, des groupes ouvertement fascistes et agressivement islamophobes ou/et antisémites.

 

Nous dénonçons les gouvernements qui ont renforcé la chasse aux sans-papiers, le quadrillage des quartiers populaires et qui contribuent pleinement à la montée du racisme et des idées réactionnaires, notamment homophobes et sexistes.

 

À cela nous opposons notre volonté de vivre ensemble et notre exigence d'égalité des droits et de justice sociale.

C'est pourquoi le 21 mars le NPA ainsi que de nombreuses autres organisations appelle à manifester ensemble en France et dans tous les pays du monde

contre le racisme et contre le fascisme.

 

Pas de discours, l'égalité ou rien !

 

Les revendications portées par l'ensemble des signataires de cet appel(à lire ICI) sont

 

* la fin des contrôles au faciès

* l'arrêt des démantèlements de camps de Rroms

* le retrait des lois racistes dirigées contre les MusulmanEs

* le retrait des lois liberticides et sécuritaires

* la régularisation de touTEs les sans-papiers avec une carte de séjour de 10 ans

* la fermeture de Frontex, des centres de rétention

* la liberté de circulation et d'installation

* le droit de vote des étrangers.

 

 

 

Parce que notre indignation n'est pas sélective, nous n'oublions pas, aux côtés des victimes des attaques de Charlie Hebdo et de l'Hyper-Cacher, les milliers de migrantEs disparuEs en Méditerranée et ailleurs, les victimes des violences policières dans nos quartiers ainsi que Rémi Fraisse, manifestant tué par la police.

 

Nous n'oublions pas les mortEs de Gaza, de Homs, du Nigéria ou de Kobané et toutes les victimes de la guerre comme nous n'oublions pas les victimes de la

violence d'extrême-droite.

 

C'est en leur mémoire que nous appelons à descendre massivement dans la rue le 21 mars prochain.

 

Pour tout savoir de la mobilisation au niveau national, c'est ICI

 

Lire le tract du NPA

 

En Auvergne, 2 mobilisations auront lieu à l'initiative de RESF

 

ENSEMBLE CONTRE TOUS LES RACISMES ET LE FASCISME. L'EGALITE OU RIEN

SAMEDI 21 MARS 2015

 

à Moulin à 15H00 , place de l'Allier ( lire le tract d'appel)

 

à Clermont-Ferrand à 15H00 devant le rectorat, avenue vercingétorix (lire le tract d'appel)

 

Le NPA a signé cet appel à manifester contre tous les racismes, car le NPA défend réellement une politique contre tous les racismes (lire le communiqué du NPA)

Le NPA regrette qu'il n y a pas eu d'invitation à une réunion unitaire pour organiser cette mobilisation et élaborer le tract unitaire sur la base de l'appel  national(à lire ICI). Comme le NPA l'avait proposé à RESF et au collectif de lutte contre l'extrême droite.

Partager cet article
Repost0
16 mars 2015 1 16 /03 /mars /2015 05:39
SOLIDARITÉ AVEC LE PEUPLE PALESTINIEN SOUTENONS ET PARTICIPONS À LA  CAMPAGNE BOYCOTT DÉSINVESTISSEMENT SANCTIONS(BDS)

Qu'est-ce que la campagne BDS ?(lire le dossier du NPA)

 

C'est un appel de la société civile palestinienne qui a été lancé en 2005 , pour appeler au Boycott Désinvestissement Sanctions contre Israël jusqu'à la fin de l'occupation et de la colonisation, au démantèlement du mur, à la levée du blocus de Gaza, à l'égalité absolue des droits des palestiniens d'Israël et au respect et à la mise en œuvre du droit au retour des réfugiés palestiniens, conformément au droit international. La campagne BDS se veut une réponse citoyenne et non violente face à la politique d’Israël et son impunité politique.

 

La campagne BDS localement

 

De nombreuses actions sont menées dans l'agglomération clermontoise, pour informer et sensibiliser le public sur les raisons du boycott, pour les inciter à ne pas acheter , ni consommer les produits manufacturés en Israël ou provenant de service de l'économie israëlienne.

 

La prochaine action BDS (Boycott, Désinvestissement, Sanctions) de la Coalition BDS 63 (41 organisations) aura lieu le samedi 21 mars à Carrefour Riom Ménétrol. SOYONS NOMBREUX à 9H30, rendez vous(entrée coté restaurant le liberty)

 

Cette action a pour objectif de faire pression sur Israël pour l’application du droit international et humanitaire en Palestine, d’informer les consommateurs sur les produits israéliens et l’impunité d’Israël en distribution le  tract « BDS produits » ci-dessous

SOLIDARITÉ AVEC LE PEUPLE PALESTINIEN SOUTENONS ET PARTICIPONS À LA  CAMPAGNE BOYCOTT DÉSINVESTISSEMENT SANCTIONS(BDS)

et de demander à Carrefour de retirer de la vente les produits des colonies israéliennes illégales en territoires palestiniens (en faisant signer la pétition ci-dessous)

SOLIDARITÉ AVEC LE PEUPLE PALESTINIEN SOUTENONS ET PARTICIPONS À LA  CAMPAGNE BOYCOTT DÉSINVESTISSEMENT SANCTIONS(BDS)

STOP À LA RÉPRESSION

 

Cet été, la répression s'est accrue, de nombreuses manifestations de soutien au peuple palestinien, contre les massacres à Gaza se sont vues interdites. Certaines personnes y participant ou se trouvant aux alentours de ces manifestations, se sont fait arrêter et conduites au poste de police sans réelle raison à part le soutien au peuple palestinien.

 

A.Pojolat inculpé pour maintien de manifestation interdite, a été relaxé en première instance, le parquet a fait appel, nous sommes en attente du jugement.

 

Et tout dernièrement, un agriculteur affiche sur son stand de vente de fruits et légumes bio, des tee-shirts BDS sur le marché de Lodève et se fait menacer de poursuites pour incitation à la haine raciale par les policiers municipaux.

 

Auparavant ce sont de nombreux militants menant la campagne d'information sur le boycott qui se sont vus inquiétés par la justice pour propagation de la haine raciale et antisémitisme.

 

Le NPA incite l'ensemble des citoyens à participer à la campagne BDS.

Le NPA exige l'abrogation de la circulaire Alliot Marie qui criminalise les militant(e)s. Signez la pétition .

Le NPA exige la levée de toutes les sanctions concernant les militant(e)s BDS.

Le NPA est contre tous les racismes et appel à participer à la manifestation du samedi 21 mars à l'initiative de RESF à 15H00 départ devant le rectorat avenue Vercingétorix(lire le tract d'appel)

Partager cet article
Repost0
15 mars 2015 7 15 /03 /mars /2015 23:09
ELECTIONS DEPARTEMENTALES

Cette élection, quel que soit son résultat, n'améliorera pas nos conditions de vie ! En effet, même avec la meilleure volonté du monde, les impôts levés par le département et la dotation de l'état ne suffiront jamais à s'attaquer aux problèmes rencontrés : les salaires, les retraites et les indemnités insuffisantes face à la hausse du coût de la vie.

 

Le Parti Dit Socialiste (PDS) ainsi que les partis de gauche dirigent le département depuis toujours : pour autant peut-on dire qu'on y vit mieux?

 

Prise entre une extrême droite maquillée d'une pseudo respectabilité et d' une "gauche" gouvernementale qui lui pique toute ses idées, que fera la droite ?

 

L'extrême droite très en vogue en ce moment, représente pour certains un moyen de changer ce gigantesque bazar. Devant les micros, ce FN "relooké" condamne les vilains patrons et l'Europe et promet du boulot aux chômeurs « bien français » .

 

Quelles que soient les gesticulations d' EELV (écologie de salon), ils sont toujours l'allié fidèle de ce gouvernement pro-nucléaire et cherchent gentiment à repeindre en vert l'économie de marché.

 

Entre un PCF toujours productiviste, qui n'arrive pas à savoir d'une élection à l'autre s'il copine avec le PS et un Parti de Gauche qui pense régler tous les problèmes de la société par les élections et la loi, l'espoir d'une rupture radicale avec l'ordre établi n'est pas à l'ordre du jour au Front de Gauche.

 

Si on vote en croyant qu'un réel changement va miraculeusement se produire alors les élections sont forcément synonymes d'inutilité et de trahisons.

 

ORGANISONS-NOUS AUSSI EN DEHORS DES ÉLECTIONS

Partager cet article
Repost0
15 mars 2015 7 15 /03 /mars /2015 20:46

Ce gouvernement PS-Medef mène une politique d'attaques tout azimut, sans précédent(Loi Macron, Loi Touraine…) qui a de plus en plus de mal à passer même dans ses propres rangs. Pour pouvoir mener sa politique comme il l'entends avec la complicité des patrons ,

* il utilise le passage en force par exemple : l'utilisation du 49-3 pour le vote de la loi Macron ,

* la répression syndicale (avec la révocation de Yann Lemerrer) pour faits de grève à la poste

* l'interdiction des manifestations et leur répressions(Solidarité avec Gaza , contre les violences policières, contre le barrage de Sivens...)

 

Le mécontentement des salariés est grandissant qui se traduit par une multiplication de grèves pour exiger des augmentations de salaires dans le cadres des Négociations Annuelles Obligatoires (NAO) dans les entreprises du privés. Il existe aussi toujours des luttes pour l’interdiction des licenciements.

 

De nombreuses luttes ont comme revendication l'amélioration des conditions de travail, par exemple à la poste, luttes qui peuvent être victorieuse, à condition d'être solidaire les uns et les autres et de tenter la convergence de l'ensemble de ses luttes comme les postiers de Basse Normandie.

 

Les Hôpitaux aussi, sont en lutte , comme par exemple les agents du service des urgences au CHU de Clermont-Ferrand auxquels le NPA apporte tout son soutien. Dans les 3 ans à venir , c'est 22 000 postes qui vont être supprimer dans les hôpitaux. Un début de convergence des hôpitaux en lutte contre l'Hôstérité(voir le site) s'est mis en place, il faut renforcer cette voie là.

 

Des secteurs qui n'ont pas l'habitude de se mobilisé commence à s'organiser (agent des palaces parisiens restauration, entreprise de nettoyage, commerce.)

 

La suppression de poste dans les services des caisses de retraites s'est traduit par un retard d'instruction des dossiers, ce qui a eu pour conséquence que dans certaines régions les retraité(e)s n'ont touché aucune pension pendant des mois ce qui est inadmissible.

 

MOBILISATION NATIONALE DES RETRAITE(E)S

à Clermont-Ferrand

MARDI 17 MARS 2015

RASSEMBLEMENT

13H30 Place de Jaude

14H30 Préfecture

 

Lire le tract d'appel : ICI

 

Pour le NPA, l'enjeu est de réussir à passer de ces mobilisations dispersées, éclatées voir isolées à un mouvement d'ensemble grâce à la convergence de l'ensemble de ces luttes pour permettre la construction d'un rapport de forces plus globale autours d'enjeux nationaux pour pouvoir gagner l'ensemble de nos revendications.

 

Pour le NPA, le journée de mobilisation et de grève du 9 avril ne doit pas être sans lendemain et doit servir de tremplin pour construire un véritable affrontement à la politique gouvernementales

 

à Clermont-Ferrand

 

JOURNEE NATIONALE INTERPROFESSIONNELLE DE GREVE

à l'appel de la CGT, FO, FSU, SOLIDAIRE

CONTRE LA LOI MACRON

CONTRE LA LOI TOURAINE

POUR L'AUGMENTION DES SALAIRES

L'INTERDICTION DES LICENCIEMENTS

L'AMELIORATION DES CONDITIONS DE TRAVAILLEURS

POUR STOPPER LES POLITIQUES D'AUSTERITE

DE CE GOUVERNEMENT QUI PASSE EN FORCE

ET UTILISE LA REPRESSION A TOUT VA…

JEUDI 9 AVRIL 2015

10H30 Place du 1er mai

 

Lire le tract d'appel intersyndical : ICI

 

Le NPA se situe en opposition au gouvernement et à sa politique en dehors de tout replâtrage institutionnel.

 

Le NPA défends les intérêts du monde du travail et des classes populaires. La mise en avant de notre programme de rupture anticapitaliste est indispensable pour donner un contenu et une perspective aux luttes et construire un rapport de force pour sortir de la régression sociale.

 

Cette crise politique et sociale rend aujourd'hui crédible l'arrivée de Lepen au pouvoir. Face à ce danger, notre réponse ne peut se limiter à la construction des seules luttes mais doit combiner la nécessité d'un mouvement d'ensemble du monde du travail contre le gouvernement ainsi que la perspective d'un gouvernement anticapitaliste(appliquant un programme de rupture sociale écologique et démocratique) en rupture avec le système, porté par la mobilisation et l'auto-organisation des exploité(e)s et des opprimé(e)s.

 

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : Le blog du npa-63
  • : Campagne du NPA
  • Contact

Recherche