Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
2 octobre 2012 2 02 /10 /octobre /2012 08:45

C’est La Montagne qui nous l’a appris récemment. L’ancien directeur de l’usine, Stéphane Cousté, qui nous a quitté il y a peu pour la Russie, vole de succès en succès dans sa carrière.

 

Là-bas il occupe des fonctions encore plus importantes : vice-président en charge de l’intégration de Danone-Unimilk à Moscou, avec, n’en doutons pas, un salaire qui n’a pas grand-chose à voir avec ceux des ouvriers russes sous ses ordres, tout comme ici il n’avait pas grand-chose à voir avec les nôtres.

 

Passer par les Eaux de Volvic est donc un tremplin vers le succès. A condition d’être directeur, parce qu’à notre connaissance il n’y a pas beaucoup d’ouvriers qui se sont vus proposer une telle brillante promotion, ni en Russie, ni en Turquie... ni en France.

Partager cet article
Repost0
30 septembre 2012 7 30 /09 /septembre /2012 20:01

affiche-sante-npa.jpgEn Europe, manifestations à Athènes, Barcelone, Bruxelles, Londres, Madrid, Paris, Pays Basque Espagnol, Varsovie. Initiatives en Allemagne, Italie, Suède...

"Village blanc européen"

 à Varsovie le 6 octobre.

 

Conférence européenne

les 6 et 7 octobre à Varsovie.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

à Paris Manifestation nationale

appelée par Notre Santé en Danger

Samedi 6 octobre à 14H00 -

depuis les hôpitaux Cochin-Saint Vincent de Paul jusqu'à Matignon

Rassemblement à partir de 12H30

      place de l'Observatoire-M°Port Royal

 

*Pour exiger l'arrêt des dépassements d'honoraires

*Pour exiger la suppression des franchises et autres forfaits,

*Pour demander l'arrêt des restructurations hospitalières,

*Pour exiger des moyens humains et financiers pour la santé,

*Pour demander la suppression des exonérations et exemptions de cotisation sociales de la sécurité sociale,

*Pour exiger l'accès aux soins pour toutes et tous !

 

De nombreuses organisations, associatives, mutualistes, politiques et syndicales, appellent ou s'associent d'ors et déjà à cette manifestation :

Act-Up, AIDES, AMI, ANCIC, Atout Majeur, ATTAC, CADAC, CNDF, Collectif XX° Tenon, Comité de soutien au Dr Poupardin, Convergence des collectifs de défense et de développement des services publics, Coordination de Défense et de Promotion des centres de santé, Coordination nationale des comités de défense des hôpitaux et maternités de proximité, COSS 33, Femmes Egalité, Femmes en lutte 93, Fondation Copernic, Handi-social, La santé n'est pas une marchandise, La Santé Un Droit Pour tous, Manifeste des médecins solidaires, Planning Familial, Résistance sociale, UNRPA, Vigilance handicap, Alternative mutualiste, Mutuelles solidaires, Fédération Sud Santé Sociaux, Fédération Sud Protection Sociale, Syndicat CGT CHU de Toulouse, Syndicat de la Médecine Générale, Sud Santé AP-HP, Union syndicale CGT de l'AP-HP, Union Syndicale de la Psychiatrie, Union Syndicale Solidaires, Alternative libertaire, Alternatifs, FASE, GA, GU, NPA, PCF, PCOF, PG, République et socialisme,ainsi que de nombreuses délégations participerons à cette manifestation comme celles d'Argenteuil, d'Aubenas, de Bordeaux, de Creil, de Fontainebleau, des hôpitaux psychiatriques de Sainte Anne (Paris 13°)et de Maison Blanche (94), d'Ivry, de Lannemezan, des Bluets (Paris), des Lilas, de Lille, de Luçon, de Lure-de Luxeuil, des sables d'Olonnes, Maubeuge, de Marie-Galante (Guadeloupe), d Montluçon, de Montreuil, de Nantes, de Poissy Saint-Germain, de Pontoise, de Roubaix, de Rouen avec la maternité du Belvédère, de Saint-Maurice, de Thouars, de Toulouse, de Valréas, des hôpitaux de l'AP-HP....

 

 

Partager cet article
Repost0
30 septembre 2012 7 30 /09 /septembre /2012 17:28

L'ATR (Atelier Théâtral Riomois) joue sa pièce "THEATRE OBLIGATOIRE"

 

SAMEDI 6 OCTOBRE 2012

20H30 Salle Boris Vian

MAISON DE LA CULTURE

CLERMONT FERRAND

 

 

 

Le prix d'entrée est fixé à 10 euros

Renseignements et réservations : 06.33.88.41.95

 

En soutien : à RESF 63 et Hébergement Solidarité Sans Frontières

 

 

 resf 63

 

 

 HSSS

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

"Théatre obligatoire" : montage sous forme de Cabaret de plusieurs pièces d'auteurs qui portent sur le monde un regard amusé et quelque peu acide et provocateur.

 

 affiche-spectacle.png

 

Hébergement Solidarité Sans Frontières :" Toutes personnes a droit à un niveau de vie de suffisant pour assurer sa santé, son bien-être et ceux de sa famille, notamment pour l'alimentation, l'habillement ,le logement, les soins médicaux ainsi que les services sociaux nécessaires"

C'est avec cet article extrait de la Déclaration Universelle de Droits de l'Homme que Hébergement Solidarité Sans Frontières inscrit son action pour la recherche de solution d'hébergements pour tous : familles étrangères et demandeurs d'asile, qui ne peuvent bénéficier d'aucune aide institutionnelle pour se loger décemment et gratuitement et faire face aux dépenses incompressibles : eau,gaz,assurance. En effet, si il est relativement possible,aujourd'hui grâce aux associations militantes et aux services de l'état, de trouver des aides dans certains domaines prioritaires : Santé, Justice, Aide Sociale et Médicale , l'hébergement n'as pas encore trouvé de solutions satisfaisantes.

 

Partager cet article
Repost0
28 septembre 2012 5 28 /09 /septembre /2012 16:53
 
autoc-manif-dette.jpgDimanche 30 septembre,
manifestons massivement
contre le traité et l’austérité !
 
 
 
affiche-dette.png
 
 
 
 
 
 
 
 
Le traité européen (TSCG) que Hollande fait ratifier avec la droite impose une
interdiction absolue du déficit assortie de sanctions et de mécanismes de correction automatiques.
 
C’est un cran de plus à la camisole de l’austérité dans laquelle les
gouvernements européens, la BCE, le FMI veulent enfermer les peuples.
Ce traité est refusé massivement et même jusqu’au coeur de la majorité
gouvernementale.
 
Aujourd’hui contre le traité, demain contre le budget.
 
INTERVIEW  D'OLIVIER BESANCENOT SUR LCI 
 (27 SEPTEMBRE 2012)
 
 
La comédie peut durer le temps d’une campagne mais pas plus. Il s’agit maintenant de trouver 30 milliards d’euros au nom de la réduction du déficit public. Hollande l’a dit : « ce plan, je le fais par conviction ».
 
Quand au traité de l’austérité, le pacte budgétaire négocié par Sarkozy et Merkel, Hollande peut essayer de nous le repeindre en rose avec son « pacte de croissance », il va bel et bien institutionnaliser l’austérité et faire payer la crise aux travailleur-euse-s.
 
 
Prenons notre avenir en main
 

Dans la foulée de la ratification du traité, les parlementaires vont passer aux travaux pratique : le budget. Hollande l’a annoncé, il faut trouver 30 milliards pour réduire le déficit public à 3 % du PIB.
 
Et ce n’est qu’un début car l’objectif est de zéro déficit en 2017 ! Les 30 milliards se partagent en 20 milliards d’augmentation d’impôts et 10 milliards de baisse des dépenses.
 
Le gouvernement voudrait faire croire que les augmentations d’impôts sont synonymes de justice fiscale. Il n’en est rien. Ce n’est pas parce que les plus riches et les patrons crient le plus fort qu’ils sont les plus touchés. La fameuse taxe à 75 % sur les revenus supérieurs à 1 million ne prendra pas en compte les revenus du capital. Elle ne concernera que 2000 personnes et ne rapportera que 210 millions d’euros.
 
Beaucoup de bruit pour rien ! L’ISF revient à la hauteur qu’il avait avant que Sarkozy ne fasse cadeau de sa réduction aux grandes fortunes. Mais en contrepartie le bouclier fiscal est rétabli : personne ne paiera plus de 75 % de ses revenus.
 
En revanche le gel du barème de l’impôt sur le revenu, qui signifie que la base de calcul des impôts n’est plus revalorisée du montant de l’inflation, pénalise durement celles et ceux qui n’étaient jusqu’alors pas imposables, le deviennent et perdent en même temps toute une série d’avantages sociaux.
 
Du côté des 10 milliards d’euros de baisse des dépenses le gouvernement lui même explique que le gel des crédits des ministères maintient l’effort imposé par François Fillon.
 
A quoi sert d’avoir viré la droite si c’est pour continuer et aggraver la misère et les destructions d’emplois dans les services publics ?
 
Hollande prétend qu’il n’y a pas le choix, mais chaque année l’Etat verse 50 milliards aux banques et aux riches au titre des seuls intérêts de la dette publique et, selon la commission d’enquête sénatoriale sur l’évasion des capitaux, la fuite vers les paradis fiscaux prive le budget de 40 à 50 milliards.
 
La mobilisation commencée contre la ratification du traité doit se poursuivre et s’amplifier contre le budget d’austérité.
 
Au Portugal, le gouvernement voulait augmenter jusqu’à 7 % les cotisations sociales des salariéEs et réduire de 5,75 % celles des entreprises. Les manifestantEs par milliers ont obligé le gouvernement à remballer son plan.
 
 
Les raisons de combattre ce traité ne manquent pas.
 
Il y a déjà beaucoup de textes européens,
un de plus ne change rien. FAUX
 
Depuis le Traité de Maastricht en1992, en passant par le Pacte de stabilité et de croissance, puis le Traité de Lisbonne, le Pacte de réforme structurelle, puis de «l’euro plus» et encore de « stabilité et de croissance renforcé »… les textes ont imposé les critères de convergence (déficit inférieur à 3% du PIB, dette inférieure à 60% du PIB) avec des injonctions toujours plus sévères pour supprimer les « rigidités du marché du travail », stimuler la compétitivité, stimuler l’emploi, « rendre le travail plus attractif » et « réformer les retraites».
 
Mais avec la règle d’or, il s’agit d’une interdiction absolue du déficit quasi constitutionnelle assortie de sanctions et de mécanismes de correction
automatiques.
 
C’est vraiment un cran de plus à la camisole de l’austérité qu’il est impossible de laisser passer sans réagir.
 
C’est une diversion qui détourne de la lutte
contre la politique patronale. FAUX
 
C’est un seul et même combat qui doit se mener contre les licenciements, contre l’austérité et contre le traité.
 
L’austérité à perpétuité, les attaques frontales contre les salariéEs et l’ensemble des classes populaires sont les réponses des classes dominantes
européennes afin de conjurer leur crise en nous la faisons payer.
 
Le traité en est la mise en oeuvre par les institutions de l’Union européenne et les gouvernements qu’ils soient de droite ou de gauche.
 
Le traité a été renégocié et amélioré
par Hollande. FAUX
 
Il n’en est rien, le traité est exactement celui qui a été établi par Sarkozy et Merkel. Le Plan de relance européen que Hollande prétend avoir imposé, ne change rien sur le fond.
 
Les 120 milliards d’euros d’investissements annoncés consistent en réalité pour moitié en un « redéploiement » de fonds déjà programmés pour être dépensés d’ici 2014 et il n’y a aucune garantie bien au contraire que l’argent débloqué ne servent pas à grossir les profits à coup de grands projets inutiles.
 
Cela ne sert à rien. FAUX
 
Certes la ratification du Traité est plus que probable puisque Hollande refuse de la soumettre à un large débat public et s’apprête à obtenir une majorité avec l’UMP.
 
Mais la façon dont elle sera voté à l’Assemblée Nationale et au Sénat n’est pas indifférente. Plus nombreux et nombreuses seront les parlementaires du PS ou d’Europe Ecologie-Les Verts à voter contre avec ceux du Front de Gauche et moins ce vote sera légitime surtout si au même moment une
opposition massive de dizaines de milliers de manifestantEs se retrouvent dans la rue.
 
Manifester contre le traité,
c’est manifester contre l’Europe. FAUX
 
Nous manifestons contre le traité au nom d’une Europe solidaire, sociale et écologique.
 
Combattre la prise de pouvoir de la BCE et du FMI contre les peuples, c’est affirmer notre solidarité avec les manifestantEs en Grèce, en Espagne, au Portugal qui se dressent contre les plans qui leurs sont imposés par l’Europe des capitalistes aux service des capitalistes.
 
Le refus du TSCG ouvrirait sans aucun doute une crise politique en Europe.
Une telle crise est indispensable car il n’y aura pas de modification en douceur de l’orientation de la construction européenne sans la mobilisation conjointe des peuples.
 
SalariéEs, jeunes, retraitéEs, chômeurs et chômeuses, féministes, écologistes, altermondialistes, nous avons toutes et tous plus d’une bonne raison de refuser ce traité et d’exiger sa non ratification, d’engager la lutte contre l’austérité et ses conséquences.
 
 
Partager cet article
Repost0
26 septembre 2012 3 26 /09 /septembre /2012 17:40
VIDEO DE LA MANIFESTATION DU 9 OCTOBRE 2012
à CLERMONT FERRAND 
 
 
 
 
 
Contre le pillage par la finance,
 
 
9-octobre-suite.png
  
La crise c'est eux...
Le changement ce sera nous !
 
MANIFESTATION
à l'appel de la cgt 63(voir tract d'appel ici)
Mardi 9 octobre 2012
10h00 place Delille
 
Le NPA appelle ses adhérents et ses sympathisants à participer à cette manifestation.
Le NPA défend l'interdiction de tous les licenciements
Le NPA revendique une augmentation de tous les revenus de 300 euros
Pour le NPA, aucun revenus ne doit être inférieur à 1700 euros net
Partager cet article
Repost0
25 septembre 2012 2 25 /09 /septembre /2012 18:37
RUSF 63
 
Qu'est ce que le Réseau Universités Sans Frontières ?
 
Un réseau d'individus et d'organisations de jeunesses se retrouve à la fac pour soutenir les étudiants étrangers ayant des problèmes avec leur titre de séjour.
 
Nous les aidons dans leurs démarches administratives pour obtenir de nouveaux papiers.
 
Les modes d'action sont la prévention (nous renseignons les étudiants sur les erreurs à ne pas commettre), l' accompagnement juridique et humain, et quand cela s'avère nécessaire nous construisons la mobilisation avec les camarades d'amphi de ces étudiants.
 
Pour que chacun puisse étudier sereinement
aux côtés de tous ses camarades.
Lire leur tract de rentrée en PDF ici 
 
2009 10 10 1255179355affiche nationale 2007-1de23 REUNION RUSF 632009 10 10 1255179355affiche nationale 2007-1de23
TOUS LES MERCREDI
à 18h00 Salle 124
Fac de lettre
29 Bvd Gergovia
 
 
 
 Pour contacter RUSF: rusf_63@yahoo.fr
Tout savoir sur RUSF : www.RUSF63.blogspot.fr
 
 
 

RÉGULARISATION DE TOUS LES SANS PAPIERS

LIBERTÉ DE CIRCULATION ET D'INSTALLATION

FERMETURE DES CENTRE DE RÉTENTION

 

UNE CARTE D ETUDIANT = UN TITRE DE SEJOUR

 

 

La rentrée à peine commencée, des étudiants étrangers sont déjà en danger. Problèmes d'inscription, de logement ou de renouvellement de leur titre de séjour, les étrangers sont les plus exposés à la précarité étudiante.

De nombreux étudiants sont encore menacés d'expulsion. Parmi eux :

 

 

 

* Mohamed est algérien. Il est arrivé légalement en France en octobre 2011 avec une licence de Sciences Financières. Il est inscrit en licence de gestion finance comptabilité à l'Université d'Auvergne.

 

La préfecture du Puy de Dôme refuse de lui accorder un titre de séjour étudiant en lui notifiant une Obligation de Quitter le Territoire Français (OQTF) le 14 mars 2012.

 

Mohamed veut étudier parmi nous. Il ne peut le faire sereinement dans ces conditions. Pour étudier décemment, il doit avoir des papiers.

 


Signez la pétition sur : http://www.educationsansfrontieres.org/article42530.html

 


* Abdelhaq est arrivé en France en Septembre 2008. Il commence un master en Science Technologie et Santé (Ingénierie des systèmes électronique et énergétique) à l'Université Biaise Pascal. Suite à des problèmes personnels, il ne parvient pas tout de suite à valider sa première année.

 

La préfecture du Puy-de-Dôme utilise ce motif pour lui refuser le renouvellement de son titre de séjour en lui adressant une Obligation de Quitter le Territoire Français (OQTF) pour « manque de sérieux dans les études »... alors qu'il vient de valider son master 1 et a été admis en master 2

pour cette année !

 

Signez la pétition sur :

http://www.educationsansfrontieres.org/article42531.html

 

 

Malgré la défaite de Nicolas Sarkozy aux élections présidentielles et le changement de la majorité parlementaire qui avaient sucité  l'immense espoir chez les sans-papiers de voir leur situation s'améliorer, cette nouvelle rentrée s'avére tout aussi catastrophique que les précédentes.

 

A Clermont comme partout en France, les situations administratives sont bloquées, des familles sont sans hébergement, d'autres sont logées et délogéesde chambre d'hôtel insalubre en chambre d'hôtel insalubre, entravant ainsi  la scolarisation sereine des enfants(instabilité,exiguité, probléme de transport...)

 

De plus, les prix des titres de séjour sont toujours aussi exorbitants...Ainsi, les associations caritatives sont débordées, celles de soutien aux sans-papiers voient arriver de nouvelles personnes qui vivaient cachées depuis des années.

 

La défaite de Sarkozy aux élections présidentielles et des siens aux élections sénatoriales puis législatives rendent possible d'autres choix.

C'est pour celà que les militants de RUSF entendent le faire savoir et le revnedique et organise une réunion d'information

 

reunion-RUSF.png

 

 
Partager cet article
Repost0
24 septembre 2012 1 24 /09 /septembre /2012 13:09
service-publics-combraille.pngMOBILISATION
DANS LES COMBRAILLES
TOUS ENSEMBLE, ASSURONS LA DEFENSE ET LE DEVELOPPEMENT
 DE TOUS LES SERVICES PUBLICS
 
RASSEMBLEMENT
LE SAMEDI 20 OCTOBRE 2012
à l'appel  du collectif de défense et de développement
 des services publics dans les Combrailles
15H00 Barrage des Fades Besserve
LES ANCIZES COMPS
 
 
 
 
 
Programme du rassemblement:
 
*Inauguration du «village des services publics»
 
* Accompagnement par «LES GAPERONS ROUGES», chorale de Riom
 
* La parole aux usagers et aux personnels des services publics
Partager cet article
Repost0
20 septembre 2012 4 20 /09 /septembre /2012 18:53

 

ras-nucleaire.png 

 

 

 

NUCLEAIRE

    VENDREDI 21 SEPTEMBRE À 20H30

R.A.S. NUCLÉAIRE RIEN À SIGNALER

au cinéma le rio

 

 

  adresse rio

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 France Belgique 2009 couleurs 58 mn .Documentaire de Alain de de Halleux

 

Pour ou contre le nucléaire ? Et si la question était ailleurs ? Un témoignage essentiel manque au débat, celui des travailleurs du nucléaire. Notre sécurité est entre leurs mains. Ce film leur donne la parole.

 

 

 

Projection suivie d'un débat en présence du réalisateur Alain De Halleux, Philippe BILLARD - travailleur dans la sous traitance nucléaire et protagoniste du film - ainsi que du Pr Youri Bandajevski

 

Partager cet article
Repost0
19 septembre 2012 3 19 /09 /septembre /2012 08:17

Dans les quartiers populaires de Clermont-Ferrand la mairie sous-traite le service de médiation sociale « une démarche de proximité au service de la cohésion sociale et de la tranquillité publique. Ce mouvement interroge la société et ses élus » via une association OPTIMA, avec du personnel peu formé et sous-payé.

 

Le maire Serge GODARD (PS),n'a rien trouvé de mieux que de remplacer ce service social par des policiers.

 

En tant que NPA,nous défendons la mise en place d'un service de médiation social public,avec des éducateurs formés et payés en conséquence.

Partager cet article
Repost0
19 septembre 2012 3 19 /09 /septembre /2012 08:00
Air France précise qu’il n’y aura pas de plan B,
avant même d'avoir dévoilé le plan A
 
interdiction des licenciementAir France veut créer une marque commune pour ses filiales françaises, en ouvrant le capital tout en restant actionnaire majoritaire, afin de garder la gestion globale et surtout l'affectation des lignes. Elle veut récupérer les lignes les plus rentables, et laisser les autres au Pôle Régional Français.
 
Le but principal pour Air France reste l'alimentation de ses hubs( plate-forme de correspondance qui permet aux compagnies aériennes d’effectuer les changements de vol plus rapidement), afin de remplir ses avions.
 
Le Pôle Régional Français va devoir fournir sa propre billetterie. Les vols affrétés par Air France seront moins nombreux et de plus, l'heure de vol sera payée moins cher.
 
PÔLE REGIONAL FRANCAIS(PRF) : RESTRICTION EN PERSPECTIVE
 
*limitation du nombre d’avion à 95 alors que la flotte est de 117 aujourd’hui,
* limitation du nombre de sièges à 110 ,
*interdiction d’avoir des avions de type Boeing ou Airbus,
autant dire qu’il ne reste pas grand chose en matière de développement.
 
Parallèlement la filiale Low-Cost Transavia est gratifiée d’avions supplémentaires de plus de 110 places de marque Boeing.
 
Air France annonce du sur-effectif dans ses filiales , problème qu'elle règle par des départs volontaires(pas toujours si volontaires que ça), il faut savoir que quand Air France ferme une escale ou la réduit, la proposition faite aux salariés est une mutation vers une autre escale ou base et pas toujours au même salaire(car les primes varient)et avec en plus la difficulté de refaire sa vie ailleurs.
 
Air France cherche à résoudre le problème des Low-Cost, sans prendre en compte le problème principal que sont les subventions des collectivités locales données au compagnie Low-Cost pour qu'elles s'installent dans la région. Pour le Puy de Dôme, les collectivités locales ont déjà payé 400 000 Euros la première année, pour que Flybe vienne à Clermont Ferrand
avec un avion à hélice de 78 places.
 
Cette somme est doublée pour les Low-Cost utilisant des avions bien plus gros.
 
Ses aides ne créent pas d'emplois, mais les menacent, le tout dans l'illégalité la plus totale car non déclarées auprès de Bruxelles .
 
Aujourd’hui les compagnies Low-Cost arrivent à faire des bénéfices alors que le chiffre d’affaire de la billetterie est bien inférieur au coût de fonctionnement.
 
 
LA FACE CACHEE DES LOW COST 
 
Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : Le blog du npa-63
  • : Campagne du NPA
  • Contact

Recherche