Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
21 septembre 2011 3 21 /09 /septembre /2011 15:50

L'hypothétique reconnaissance  de "l'Etat palestinien" à l'ONU pourrait-elle permettre de modifier les rapports de forces en faveur des palestiniens? Rien est moins sûr. 

 

etat palestine onu

 

 Depuis une trentaine d'année, la direction"Historique" de l'OLP a fait le choix d'une "solution négociée" avec Israël sous parrainage état-unien. Cette stratégie s'est concrétisée en 1993-1994 avec les accords d'Oslo qui, selon leurs promoteurs, ouvraient une période intérimaire au cours de laquelle les négociations devaient mener à la coexistence de deux Etats et à une "solution juste" concernant Jérusalem et les réfugiés. Rien de tel ne s'est produit.: entre 1993 et 2000, le nombre de colons israéliens doublait, tandis que la promesse de la libération prochaine était sans cesse repoussée

 

AUTORITE PALESTINIENNE

 

Dans le même temps, l'OLP achevait de se transformer en appareil d'État - sans État - investissant ses forces dans la construction de l'Autorité palestinienne (AP). L'AP  a progressivement trouvé sa propre raison d'être, avec le  développement d'une couche sociale (ministres, conseillers, responsables des forces de sécurité, négociateurs, hauts fonctionnaires, etc.), bénéficiant  de gratifications matérielles  et symboliques non pas  dépendantes de la satisfaction des droits nationaux des Palestiniens  mais de la survie de  l'appareil d'État et de la poursuite des négociations.

 

C'est ce décalage de plus en plus flagrant entre la «direction historique» et la population qui a conduit cette  dernière à voter contre les  sortants en janvier 2006,  en privilégiant le Hamas,  alors peu suspect de corruption ou  de volonté de collaboration avec l'occupant. Un vote qui signifiait la mort d'Oslo et du projet d'établissement, au sein des territoires occupés, d'une direction palestinienne à la fois légitime auprès de la population et prête à brader ses droits. Un projet que d'aucuns ont cru pouvoir ranimer en soutenant la tentative de renversement du Hamas à Gaza et la mise en place à Ramallah,  contre le verdict des urnes, du gouvernement de  Salam Fayyad, ancien haut fonctionnaire de la Banque mondiale et du FMI.

 

Déclaration unilatérale d'indépendance

   

Ce dernier a progressivement opéré un changement de paradigme dans la gestion de la question palestinienne: pour Fayyad, c'est un processus volontariste de state building qui permettrait de mettre un terme à l'occupation israélienne,et non la fin de l'occupation qui permettrait de construire un État palestinien.

 

Le corollaire de ce changement était   la "déclaration unilatérale de l'indépendance" prévue à l'origine pour juillet 2011, à laquelle s'est progressivement substituée  la reconnaissance onusienne :   à la construction de l'État «par  en bas» s'ajoute désormais à la reconnaissance de l'État «par en haut», c'est-à-dire par les instances internationales, au premier rang desquelles ONU.

 

Dépendance

   

Mais de quel État parle-t-on ? Les quelques bantoustans palestiniens

 ne survivent que grâce aux centaines milliers de dollars et d'euros qui

affluent dans les territoires occupés. Une dépendance économique doublée d'une dépendance politico-sécuritaire à l'égard d'Israël, qui peut à tout moment fermer les frontières ou les checkpoints et paralyser toute vie en Cisjordanie,à l'image de ce se passe à Gaza. Est-ce ce pseudo-État que la direction de l'AP entend faire reconnaître à l'ONU? Qui pourrait croire que cette «reconnaissance» représenterait un quelconque progrès pour les Palestiniens ?

 

Certes, les États-Unis ont déjà annoncé qu'ils s'opposeraient à l'admission de la Palestine comme État membre,et Israël a tenté de décourager connaître un maximum d'Etat de reconnaître l'Etat palestinien.

 

Les États-Unis ne veulent pas «lâcher» l'allié israélien mais souhaitent éviter de recourir à un véto qui dégraderait encore un peu plus leur image dans une région en plein bouleversement et au sein de laquelle ils tentent de se repositionner. Quant à Israël... Comment un gouvernement qui refuse de démanteler le moindre logement dans les principales colonies de Cisjordanie

aurait-il pu faire autre chose que s'opposer à une revendication palestinienne ?

 

    DERNIERE CARTOUCHE

   

La démarche à l'ONU, loin de représenter un quelconque progrès pour les Palestiniens est en réalité la « dernière cartouche» d'une direction palestinienne qui tente de sauver sinon de ressusciter, le projet politique auquel elle est identifiée et qui lui assure sa survie économique et politique depuis plusieurs décennies. Elle est prête pour cela à prendre le risque, en faisant du mot d'ordre de l'État l'alpha et l'oméga de ses gesticulations

diplomatiques, de donner une légitimité internationale aux bantoustans et de marginaliser   définitivement les réfugiés et les Palestiniens d'Israël.

 

CRITIQUES

   

Le projet de l'AP est très largement critiqué dans les territoires occupés et chez les Palestiniens de l'exil, qui accusent la direction de Ramallah de s'éloigner encore plus des aspirations du peuple palestinien. C'est pourquoi ce

qui inquiète réellement Israël est ailleurs que dans les .travées de l'ONU. En témoigne cet aveu, sous le sceau de l'anonymat, d'un haut gradé de l'armée israélienne:

  «si nous devons faire face à des manifestations du même type qu'en Egypte ou en Tunisie, nous ne pourrons absolument rien faire» 1

 

1 IDF has no way ofstopping mass non-violent protest in West Bank'» Haaretz.com, 29 juin 2011.

 

      Article de Julien Salingue dans le TEAN n°115 du 15 septembre 2011

 

 

    Pour s'abonner à TOUT EST A NOUS (Presse du NPA) ICI

 

PHOTO DU RASSEMBLEMENT A CLERMONT

POUR LA RECONNAISSANCE DE L'ETAT DE PALESTINE PAR L'ONU

 

 

 

palestine-clermont.png

Partager cet article
Repost0
20 septembre 2011 2 20 /09 /septembre /2011 17:08
michelin-copie-1.png
 
Tout va bien pour Michelin. C’est "Capital", un magazine qui a l’habitude de recueillir les confidences des grands patrons qui nous le dit. En 2010 le chiffre d’affaires a progressé de plus de 20 % et les bénéfices, à plus de 1 milliard €, ont atteint leur plus haut niveau depuis 2005. Le secret de ce redressement ?
« La productivité a bondi de 35 % grâce a de nouvelles méthodes de travail mais aussi au prix de 10 000 suppressions d’emplois, surtout en Europe ». En clair en surexploitant ou laissant à la rue encore un peu plus les travailleurs : comparons donc la hausse de la productivité avec celle de nos salaires ! Et tous les  travailleurs, y compris les cadres, pas seulement les ouvriers.
 
"Capital",  toujours lui le dit bien à sa manière : « Cette rationalisation, tous azimuts, a aussi gagné les centres de Recherche et Développement mais plus question de laisser les chercheurs se faire plaisir... ». Avis donc aux cadres, ingénieurs et chercheurs employés par Michelin.
 
Pour le patron ils sont une simple main d’oeuvre à pressurer comme tous ses autres salariés. Espérons qu’ils sauront s’en souvenir  au prochain mouvement, lorsque tous ensemble nous exigerons ce que Michelin nous doit depuis trop longtemps.
.
 
Partager cet article
Repost0
19 septembre 2011 1 19 /09 /septembre /2011 07:26

Après 7 jours de grève les travailleurs de l'usine de Riom ont en grande partie imposé leurs revendications. D’abord le rattrapage de leur salaire sur ceux de leur camarades de Montluçon. Ils estimaient la différence autour de 120 €, différence qui ne peut en rien se justifier à l’intérieur du même groupe, alors que Goodyear-Dunlop a réalisé 43 % de bénéfice en plus au deuxième
trimestre 2011.
 gagner contre les patrons

 

Ensuite l’intégration au salaire d’une bonne partie de la prime collective de 180 €, en moyenne, qu'ils doivent toucher pour 2012 mais qui dépend des rendements dont l'objectif a été réalise au moins sur dix mois. Pour les Goodyears, comme pour tous les salariés,

 

LE SALAIRE C'EST LA PRIORITE


A juste raison il est quand même un peu mieux garanti que tous les

« accessoires », primes, postés, nuits ou primes collectives qui font bien partie de la rémunération mais qui sont plus soumis à l’arbitraire du patron.
Finalement il y aura une augmentation de 80 € tout de suite et 44 autres Euros dans un an. Les Goodyears n’ont pas tout obtenu, mais en 7 jours de grève bien plus que des mois de négociations n’avaient pu arracher. Un exemple à suivre par nous tous.
 

 

P.S. Le 20 Septembre 4 élus CGT Goodyear Amiens sont convoqués pour un entretien dans le but d'un licenciement, au seul motif, qu'ils s'opposent depuis 2007 à la mort de centaines d'emplois Goodyear et des milliers d'emplois induits. Goodyear ne s’attaque donc pas seulement aux travailleurs des plus petites de ses usines mais à tous. C’est bien tous ensemble qu’il faudra organiser la  riposte.


GOODYEAR-DUNLOP.png

Partager cet article
Repost0
13 septembre 2011 2 13 /09 /septembre /2011 19:32

 

etat palestinien 

 

S'il est légitime de demander au gouvernement français d'affirmer sa reconnaissance de l'ensemble des droits nationaux des Palestiniens, il nous semble prématuré de sous-entendre que la prochaine Assemblée Générale de l'ONU pourrait être l’occasion de « faire prévaloir dans le règlement final l’ensemble des droits du peuple palestinien, tels que les prévoit le droit international ». 

En effet, une résolution portant sur la reconnaissance de « l'Etat de Palestine » ne sera pas nécessairement un vote rappelant et garantissant l'ensemble des droits nationaux des Palestiniens, ni même un vote exigeant le retrait immédiat et inconditionnel de l'armée israélienne des territoires occupés en 1967 et le démantèlement de l'ensemble des colonies. 

 

Le seul texte que nous pourrions soutenir à l’AG de l’ONU ou au conseil de sécurité serait un texte réaffirmant et garantissant  l’ensemble des droits nationaux du peuple palestinien sans les subordonner à une quelconque reprise de négociations, ce qui ne semble malheureusement pas être l’intention des promoteurs palestiniens de l’initiative à l’ONU.

 

Beaucoup de voix palestiniennes se sont élevées ces dernières semaines dans la diaspora et dans les camps de réfugiés, craignant un bradage des droits des réfugiés et de la légitimité de l'OLP au profit d'une Autorité Palestinienne très contestée. Les mêmes rappellent que cette initiative est portée par une institution peu légitime, dont les mandats n'ont pas été renouvelés, et sans associer les différentes composantes du peuple palestinien.


LE NPA appelle à ce rassemblement prévu le mardi 20 septembre à 18H00 devant la préfecture de Clermont Ferrand pour réaffirmer notre solidarité sans faille avec les droits non négociables du peuple palestinien dans son ensemble, y compris le droit au retour, le démantèlement de toutes les colonies, y compris à Jérusalem, la fin de l'occupation et l’égalité des droits pour les Palestiniens d’Israël.

 

voir le tract d'appel ci dessous signé par le NPAtract-appel.png


Partager cet article
Repost0
9 septembre 2011 5 09 /09 /septembre /2011 15:55

  

goodyear

 

 

 

Mercredi 7 septembre RIOM rassemblement avec l'ensemble des organisations démocratiques contre la répression des militantes et militants, pour la défense des libertés publiques et syndicales.

 

Mercredi 7 septembre RIOM, troisième jour de gréve pour les travailleur de Goodyear Dunlop, en lutte pour une augmentation de  salaires.

 

Dans le pneumatique,Michelin mais aussi Goodyear, comme quoi un  trust peut en cacher un autre.Goodyear Dunlop, c'est 43% de hausse des profits au deuxième trimestre 2011.

 

Que réclament les travailleurs de cette entreprise qui confectionne des pneus rechapés pour poids lourd, avoir le même salaire que les autres établissements du groupe en France. Actuellement la différence est de 120 euros minimum par mois ce qui ne représente que 4% supplémentaire d'augmentation.stock options

 

 

Le NPA  appelait au rassemblement avec l'ensemble des organisations démocratiques.

Le NPA appui les travailleurs en lutte pour avoir  le droit de vivre décemment

Le NPA  revendique que les entreprises faisant du profit fassent en sorte que les travailleurs en profitent.

 

 

 

 

 

 

 

 

 


Partager cet article
Repost0
8 septembre 2011 4 08 /09 /septembre /2011 15:00

Près de 1000 personnes ont répondu à l'appel unitaire pour soutenir Jacky Belin et Jérome Gallois menacé de sanctions pour avoir participer à la mobilisation contre la réforme des retraites et défendre toutes les libertés syndicales associatives et politiques.

 

Voir l'appel

 

  MOBILISATION POUR LES LIBERTES SYNDICALES, TOUS ENSEMBLE A RIOM, LE 7 SEPTEMBRE

 

 

 

Vidéo du rassemblement

 

 

Vidéo des prises de parole

Le NPA apporte son soutien au deux  militants syndicaux (Jacky et Jérome) et demande leur relaxe
Le NPA demande l'arrêt de toutes les poursuites à l'encontre des militants syndicaux,associatifs et politiques

Remarque : la cour d'appel rendra son verdict le 28 septembre 2011
Partager cet article
Repost0
7 septembre 2011 3 07 /09 /septembre /2011 07:00

Les agents de la T2C ont poursuivi la mobilisation. Après le 28 juin et 7 juillet,le 29 aout(jour où était organisé une réunion des vices-Président de Clermont communauté, une autre journée de gréve très suivie pour mettre en place un mouvement de grande ampleur à partir du 2 septembre. C'est dans ce sens qu'un préavis a été déposé par l'intersyndicale jusqu'au 31 décembre
Les agents de la T2C ne veulent pas de RATP développement(opérateur privé) dans le capital de la SMTC
 

 

Que dit le PDG de la RATP au sujet du développement de RATP en province ?
 

 

« Aujourd'hui 15%, demain 20% et après demain 30% de notre chiffre d'affaires seront faits hors Ile-de-France. Cela signifie que toutes les activités et tous les investissements que nous faisons hors Ile-de-France, doivent être rentables. Il nous faut atteindre un résultat des capitaux investis qui soit comparable à celui de la concurrence, c'est-à-dire 8% ; il nous faut pour tous nos investissements un taux de rentabilité supérieure 10%.»

 

SMTC(Syndicat Mixte des Transports en commun de l'agglomération Clermontoise) dont le président n'est autre que le maire de Clermont Ferrand : Serge Godard.
 

 

SAEM(Socièté Anonyme d'Economie Mixte) T2C est la socièté exploitante
 

 

La SMTC souhaite s'appuyer sur la RATP Développement pour" optimiser" les moyens et les investissements du SMTC au profit de la SAEM T2C.
 

 

Les conséquences :


* qualité de services au rabais
* augmentation des tarifs
* réduction des effectifs
* dégradation des conditions de travail
 

 

Le NPA appuie la demande des salariès et apporte son soutien contre la privatisation de la T2C
Le NPA appuie la création d'une régie ou socièté publique locale
Le NPA, par l'intermédiaire de ses élus du groupe à gauche 100%, demande que Serge Godard renonce définitivement à l'entrée de la RATP Développement dans le capital de la SMTC

Partager cet article
Repost0
6 septembre 2011 2 06 /09 /septembre /2011 15:00

 

Une fois de plus, organisations syndicales, associatives et politiques sont amenées à se mobiliser pour la défense des libertés publiques et syndicales. Après des militantes de RESF (Réseau Education Sans Frontières) du Puy de Dôme, c’est au tour de militants syndicaux de l’Allier d’être inquiétés par la justice. Jérôme Gallois, Jacky Belin, tous deux militants CGT, ont été victimes d’une machination policière pendant les manifestations contre la réforme des retraites . Condamnés en première instance, ils comparaissent à nouveau devant la cour d’appel de Riom le 7 septembre 2011.


Cette nouvelle atteinte aux libertés syndicales a lieu dans un contexte où les pouvoirs publics multiplient les actes de criminalisation du mouvement social. Le préfet de l’Allier applique ces orientations avec zèle, puisqu’après s’être illustré comme témoin de moralité au procès d’Eric Zemour condamné depuis pour propos racistes, ce même préfet est à l’origine de la séquestration à la gendarmerie d’un militant de SUD Santé Sociaux lors de la visite du président de la république au Mayet de Montagne. Le préfet du Puy de Dôme n’est pas en reste puisqu’il est l’instigateur des poursuites engagées contre deux militantes de RESF remettant ainsi en cause le droit constitutionnel à manifester.

 

Dans le Puy de Dôme, les organisations syndicales, associatives et politiques appellent donc à se rassembler à Riom devant le tribunal, mercredi 7 septembre à partir de 11H.C’est unis et solidaires que toutes et tous, nous devons faire face aux tentatives de criminalisation de l’engagement social, syndical, associatif et politique.

 

Premiers signataires :

CFDT, CGT, FSU, Solidaires,SAF, LDH, RESF63,AFPS, UTOPIA 63,DAL 63,Brut de béton, Front de Gauche(PCF, PG, Gauche Unitaire), Europe Ecologie Les Verts, NPA

Partager cet article
Repost0
5 septembre 2011 1 05 /09 /septembre /2011 14:19

La préfecture du Puy de Dôme prêt à tout pour obtenir ses chiffres au mépris de la dignité humaine, elle est prête à utiliser les pires méthodes comme les rafles qui nous rappelle des épisodes dramatiques de notre histoire.

 

un car de 50 places, un fourgon passager, 25 policiers au moins, des voitures…Que de moyens mis en place pour une famille de 10 personnes qui ne demande qu'à vivre sereinement à Clermont Ferrand!


non au racsime d'état

 

STOP AUX EXPULSIONS, REGULARISATION DE TOUS LES SANS PAPIERS

 

  La famille Hasani et Ajeti, après avoir été arrêter et envoyer au CRA de Lille, avait été libérer par le Juge des Libertés et des Détentions. Dés leur retour de Clermont, la préfecture  a ordonné aux services de logements d'urgence (115) de ne plus les loger.

 

Grâce à la solidarité militante, un logement leur avait été trouvé à St Amant La roche Savine. Le 1 er septembre,la gendarmerie de Thiers est venu les cueillir.

Il venait tout juste d'avoir un petit moment de répit afin d'essayer de se reconstruire , les enfants attendaient la rentrée des classes avec impatience.

 

Laisser les grandir

 

En deux temps et trois mouvements, ils ont été conduit dans un Centre de Rétention administratif près de Rouen en vue de leur expulsion au Kosovo.

 

Ils ont été expulsé en serbie le 5 septembre 2011

 

CONTRE L'EXPULSION DES FAMILLES ROMS EN AUVERGNE ET POUR LEUR REGULARISATION: SIGNEZ LES PETITIONS


LA CHASSE AUX ROMS CONTINUE

 

La famille Sabrija,  le mardi 23 août, famille de Roms kosovars, la famille,  avec deux enfants âgés de 4 et 2 ans ½ dont la maman est enceinte de 4 mois a été arrêtée à Clermont-Ferrand sur son lieu d’hébergement.Ils ont été enfermés au Centre de Rétention de Lyon puis expulsés en Serbie(le lundi 29 aout 2011) : le père a été déclaré serbe alors que la mère a été déclarée Kosovare...

 

 

COMMUNIQUE DE PRESSE DE RESF 63 : LA BRUTALITE DE LA PREFECTURE N'EST PLUS A DEMONTRER

 

POUR LA REGULARISATION DE TOUS LES SANS PAPIERS,RASSEMBLEMENT JEUDI 1er SEPTEMBRE 2011

 


1er septembre

200 personnes au rassemblement du 1er septembre devant la préfecture et beaucoup d'émotion face au désarroi des habitants de Saint-Amant-Roche-Savine, venus nombreux pour témoigner de leur douleur et exprimer leur colère après l'arrestation, ce 1er septembre à 5H du matin, de la famille Hasani-Ajeti à Saint-Amant puis emmenée au Centre de Rétention de Oissel (à côté de Rouen).
"Ils étaient chez nous, on les accueillait, les enfants étaient inscrits à l'école, ils ont participé et travaillé avec nous au festival "La Belle Rouge" et à la fête du village le week-end dernier. Ce sont nos potes et les copains de nos mômes.
De quoi s'occupe ce préfet Lamy... on lui a rien demandé... Ils font partie du village et on veut qu'ils reviennent."

 

Ils ont été expulsé en serbie, le jour de la rentrée des classes, alors qu'un juge avait décidé de les libérer pour cause de traitement inhumain.

 

Mais trop tard, le préfet n'as pas attendu la décision du tribunal, ces 2 familles se trouvaient déjà dans leur avions(les femmes et les enfants dans un avion et les hommes sur un autre) en vue de leur expulsion, celà nous rappelle des périodes sombres de notre histoire. 


On continue !

REGULARISATION DE TOUS LES SANS PAPIERS

 

regularisation sans papiers

Partager cet article
Repost0
31 août 2011 3 31 /08 /août /2011 16:37

Laisser les grandir

 

 

Le mardi 23 août, une autre famille de Roms kosovars, la famille Sadrija,  avec deux enfants âgés de 4 et 2 ans ½ dont la maman est enceinte de 4 mois a été arrêtée à Clermont-Ferrand sur son lieu d’hébergement. Ils ont été enfermés au Centre de Rétention de Lyon puis expulsés en Serbie(le lundi 29 aout 2011) : le père a été déclaré serbe alors que la mère a été déclarée Kosovare...

 

 

POUR LE RETOUR DE LA FAMILLE SADRIJA

A CLERMONT FERRAND

CONTRE LA POLITIQUE DU CHIFFRE

DE LA PREFECTURE DU PUY DE DOME

POUR L'ARRET DES ARRESTATIONS ET EXPULSIONS

DE SANS PAPIERS

POUR LA REGULARISATION DE TOUS LES SANS PAPIERS

 

 

RASSEMBLEMENT JEUDI 1ER SEPTEMBRE 2011

18H00 DEVANT LA PREFECTURE DE CLERMONT

SOYONS NOMBREUX

 


RESF globale

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : Le blog du npa-63
  • : Campagne du NPA
  • Contact

Recherche